Que vous soyez travailleur autonome, propriétaire d’une PME ou dirigeant d’une grande société, vous ne devriez pas craindre de perdre votre entreprise ou votre clientèle, et les membres de votre équipe ne devraient pas craindre de perdre leur emploi.

Cette section regroupe les initiatives et les programmes de soutien aux entreprises et aux entrepreneurs mis sur pied par les secteurs public et privé à l’échelle du pays.

Une liste des programmes et des soutiens disponibles auprès de Finances Canada dans le cadre du Plan de réponse économique COVID-19 du Canada est également disponible sur le site Web du Gouvernement du Canada.

Veuillez noter que de nouveaux programmes sont introduits fréquemment et rapidement, et font l’objet de modifications et de clarifications régulières. Nous vous invitons à consulter cette page fréquemment.

Soutien financier direct

  • Ressources vidéo et webinaires

    Il existe un éventail impressionnant de programmes des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux qui offrent des subventions, des prêts et d’autres mesures pour répondre aux besoins urgents des entreprises pendant la pandémie du COVID-19. Des professionnels de KPMG se sont joints à nous pour une discussion interactive pour vous aider à mieux comprendre ces programmes et comment ils peuvent aider vos activités.


    Perrin Beatty s’entretient avec Tara Benham de Grant Thornton sur le financement disponible pour les entreprises et les employés en raison du COVID-19 ainsi que de l’impact de la pandémie sur notre économie.


    Les PME fournissent près de 90% de tous les emplois du secteur privé au Canada. Nous savons qu’elles sont les plus durement touchées par COVID-19. Susanna Cluff-Clyburne, notre directrice principale des affaires parlementaires, partage les mesures de soutien disponibles pour les PME et ce que la Chambre de commerce du Canada fait pour défendre leurs intérêts.


    Êtes-vous une entreprise non essentielle et vous demandez vous ce que vous devriez faire pendant cette crise pour remettre de l’ordre dans vos finances? Si c’est le cas, Patrick Gill, notre Directeur de la politique fiscale et financière partage quelques conseils.


    Perrin Beatty s’entretient avec la ministre Mary Ng sur les effets du COVID-19 sur les PME et les ressources disponibles pour les aider à se préparer, à persévérer et, finalement, à prospérer pendant cette pandémie.

  • Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC)

    Veuillez noter: le 27 juillet, des améliorations ont été apportées au programme SSUC, notamment l’extension du programme jusqu’au 19 décembre, l’introduction d’une échelle mobile et certaines améliorations d’éligibilité. Ce sont des améliorations que nous préconisions et que nous sommes heureux de voir mises en œuvre au nom de nos membres. Les informations ci-dessous seront actualisées lorsque l’Agence du revenu du Canada fera une mise à jour de ses projets.

     Des informations sur les améliorations à venir du SSUC sont disponibles ici.

    Qu’est-ce que c’est?

    • Cette importante mesure économique consiste en une subvention pouvant aller jusqu’à 847 $ par semaine par employé, accordée aux employeurs admissibles, jusqu’à un maximum de 24 semaines, rétroactivement au 15 mars 2020. Elle vise à éviter d’autres pertes d’emploi et à encourager les employeurs à réembaucher les employés qui avaient été mis à pied en raison de la COVID-19.

    Qui est admissible?

    Comment présenter une demande?

    • Un guide pour demander la Subvention salariale d’urgence du Canada est disponible ici.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Subvention salariale temporaire pour les employeurs

    Qu’est-ce que c’est?

    • La subvention salariale temporaire de 10 % pour les employeurs est une mesure de trois mois qui permettra aux employeurs admissibles de réduire le montant des retenues à la source à remettre à l’Agence du revenu du Canada (ARC).
    • La subvention équivaut à 10 % de la rémunération que vous versez du 18 mars 2020 au 19 juin 2020, jusqu’à 1 375 $ pour chaque employé admissible à un montant maximum total de 25 000 $ par employeur. Les SPCC associées ne seront tenues de partager la subvention maximale de 25 000 $ par employeur.

    Remarque : La Subvention salariale d’urgence du Canada, qui fournit une subvention salariale de 75% aux employeurs admissibles pendant une période pouvant aller jusqu’à 12 semaines, est un programme distinct. Pour plus d’informations sur ce programme, consultez la Subvention salariale d’urgence du Canada.

    Qui est admissible?

    • Vous êtes un employeur admissible si vous  :
      • Êtes un ou une :
        • particulier (excluant fiducie)
        • société de personnes
        • organisme sans but lucratif
        • organisme de bienfaisance enregistré; ou
        • société privée sous contrôle canadien ( y compris une société coopérative);
      • avez un numéro d’entreprise et un compte du programme de retenues à la source existant (extension RP) auprès de l’ARC le 18 mars 2020; et
      • payez un salaire, des traitements, des primes ou toute autre rémunération à un employé admissible.

      Un employé admissible est une personne qui est employée au Canada.

      Les sociétés de personnes sont seulement admissibles à la subvention si leurs membres sont exclusivement des particuliers (à l’exclusion des fiducies), des organismes de bienfaisance enregistrés, d’autres sociétés de personnes éligibles à la subvention, ou des Sociétés privées sous contrôle canadien (SPCC) admissibles.

      Les SPCC ne sont admissibles aux subventions que si pour leur dernière année d’imposition qui s’est achevée le 18 mars 2020, elles ont un plafond des affaires supérieur à zéro (déterminé sans tenir compte de la réduction du plafond des affaires pour les revenus passifs). Pour savoir si votre SPCC aurait un plafond des affaires, la consultez Déduction accordée aux petites entreprises du Guide T2 – Déclaration de revenus des sociétés.

      Pour plus d’informations à l’égard votre société, à savoir si elle est une SPCC, voir Genre de société.

    Comment présenter une demande?

    • Vous n’avez pas besoin de demander la subvention.
    • Les employeurs réduisent leur versement courant de retenues à la source d’impôt sur le revenu fédéral, provincial ou territorial que vous envoyez à l’ARC, du montant de la subvention.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC)

    Qu’est-ce que c’est?

    • Le Gouvernement du Canada offre aux petites entreprises et aux organismes à but non lucratif des prêts sans intérêt jusqu’à concurrence de 40 000 $ pour aider à couvrir leurs coûts d’exploitation en réponse à une baisse de revenus temporaire. Ils pourront ainsi se remettre plus rapidement à fournir des services dans leurs communautés et à créer des emplois.

    Qui est admissible?

    • Le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes s’adresse aux entreprises qui ont payé entre 20 000 $ et 1,5 million de dollars en masse salariale totale en 2019.
    • Le remboursement du solde du prêt au plus tard le 31 décembre 2022 entraînera une radiation de 25 % du prêt, jusqu’à concurrence de 10 000 $.

    L’expansion des critères d’admissibilité (19 mai)

    Pour être admissibles aux critères élargis, les demandeurs dont la masse salariale est de moins de 20 000 $ doivent détenir ce qui suit :

    • un compte d’opérations d’entreprise dans une institution financière participante;
    • un numéro d’entreprise de l’Agence du revenu du Canada, et avoir fait une déclaration de revenus en 2018 ou 2019;
    • des dépenses non reportables admissibles totalisant entre 40 000 $ et 1,5 million de dollars. Ces dépenses pourraient comprendre le loyer, les taxes foncières, les frais de service et les assurances.

    Comment présenter une demande?

    • Les petites entreprises et les organismes sans but lucratif doivent contacter leur institution financière pour demander ces prêts.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Prestation canadienne d’urgence (PCU)

    Qu’est-ce que c’est?

    • Le Gouvernement du Canada fournit un soutien financier direct de 500 $ par semaine pendant un maximum de 16 semaines

    Qui est admissible?

    Les travailleurs qui :

    • vivent au Canada et sont âgés d’au moins 15 ans;
    • ont cessé de travailler en raison de la COVID-19 ou sont admissibles aux prestations régulières ou de maladie de l’assurance‑emploi, ou ont épuisé leurs prestations d’assurance-emploi durant la période du 29 décembre 2019 au 3 octobre 2020;
    • ont gagné un revenu d’emploi ou un revenu de travail indépendant d’au moins 5 000 $ en 2019 ou dans les 12 mois précédant la date de leur demande;
    • n’ont pas quitté leur emploi volontairement.

    Lorsque vous présentez une demande, vous ne pouvez pas avoir gagné plus de 1 000 $ de revenus combinés d’un emploi ou d’un travail indépendant pendant 14 jours consécutifs ou plus au cours de la période initiale de 4 semaines.

    Lorsque vous présenterez des demandes pour les périodes de prestations suivantes, vous ne pouvez pas avoir gagné plus de 1 000 $ de revenus d’emploi ou de travail indépendant combinés au cours de la période de 4 semaines pour laquelle vous présentez une demande.

    Comment présenter une demande?

    • Afin de permettre aux Canadiens de recevoir leur paiement rapidement et facilement, la Prestation canadienne d’urgence est administrée conjointement par Service Canada et l’Agence du revenu du Canada.
    • Ne présentez une demande de PCU que par l’intermédiaire de Service Canada ou de l’Agence du revenu du Canada (ARC), pas des deux.

    Cliquez ici pour en savoir plus et pour commencer votre demande.

  • Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC)

    Qu’est-ce que c’est?

    • L’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC) destinée aux petites entreprises réduira de 75 % les loyers des petites entreprises, des organismes à but non lucratif et aux organismes de bienfaisance admissibles pour les mois d’avril, mai, juin, et juillet.
    • Dans le cadre du programme, des prêts‑subventions seront accordés aux propriétaires d’immeubles commerciaux hypothéqués admissibles. Cela couvrira 50 % des trois loyers mensuels payables en avril, mai et juin par les petites entreprises admissibles qui éprouvent des difficultés financières.
    • Le prêt accordé sera radié si les propriétaires d’un immeuble hypothéqué acceptent de réduire d’au moins 75 % le loyer des entreprises en location pendant les trois mois correspondants. Cela sera fait en vertu d’un accord de remise de loyer qui prévoira qu’aucun locataire ne pourra être expulsé durant la période visée par l’entente. La petite entreprise en location couvrirait le reste, soit jusqu’à 25 % du loyer.

    Qui est admissible?

    • Les petites entreprises, les organismes à but non lucratif et les organismes de bienfaisance touchées sont les entreprises qui paient moins de 50 000 $ par mois en loyer et qui ont temporairement interrompu leurs activités ou dont les revenus précédents la COVID‑19 ont diminué d’au moins 70 %.

    Comment présenter une demande?

    • La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) administre le programme au nom des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Fonds d’aide et de relance régionale (FARR)

    Le Gouvernement du Canada accorde près d’un milliard de dollars de financement aux agences de développement régional (675 millions de dollars) et au réseau national des Sociétés d’aide au développement des collectivités (287 millions de dollars). Les PME peuvent désormais demander un soutien via leur agence de développement régional locale:

    Cliquez ici pour les mesures prises par les ADR pour appuyer les entreprises au cours de la pandémie de COVID-19.

  • Assurance-emploi (AE)

    Les travailleurs qui ont perdu leur emploi demeurent accessibles au programme d’assurance-emploi. L’assurance-emploi assure un soutien financier temporaire aux travailleurs qui ne sont pas en mesure de travailler parce qu’ils sont temporairement au chômage, malades ou enceintes, qu’ils prennent soin d’un nouveau-né ou d’un enfant récemment adopté ou qu’ils s’occupent d’un membre de leur famille gravement malade.

    Ceux qui ont présenté une demande aux prestations d’assurance-emploi et répondent aux critères de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) seront automatiquement prises en charge par la PCU.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Soutien aux producteurs agricoles et les employeurs du secteur de la transformation des aliments

    Soutien au secteur agricole

    Le Gouvernement du Canada a annoncé un investissement de plus de 252 millions de dollars pour soutenir les agriculteurs, les entreprises alimentaires et les transformateurs d’aliments qui fournissent chaque jour des services essentiels aux Canadiens en assurant un approvisionnement alimentaire sûr et fiable. De plus, le gouvernement compte proposer l’ajout de 200 millions de dollars à la capacité d’emprunt du secteur.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

    Financement des coûts de mise en quarantaine des travailleurs étrangers temporaires

    Agriculture et Agroalimentaire Canada ont annoncé 50 millions de dollars pour aider les agriculteurs, les pêcheurs et tous les employeurs de la production et de la transformation des aliments, à mettre en place les mesures nécessaires pour respecter la période d’isolement obligatoire de 14 jours requise pour tous les travailleurs arrivant de l’étranger.

    Un soutien de 1 500 $ pour chaque travailleur étranger temporaire sera fourni aux employeurs ou à ceux qui travaillent avec des TET afin de s’assurer que les exigences soient pleinement respectées. Le financement est conditionnel à ce que les employeurs ne soient pas reconnus coupables d’une violation des protocoles obligatoires d’isolement de 14 jours ou de tout autre ordre de santé publique.

    Ce programme sera disponible tant que la Loi sur la quarantaine est en vigueur et que le protocole d’isolement est respecté.

    Les instructions de demande ne sont pas encore disponibles.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

    Amélioration du Programme d’emploi et de compétences des jeunes (PECJ)

    Le gouvernement a annoncé un investissement maximal de 9,2 millions de dollars pour bonifier le Programme d’emploi et de compétences des jeunes (PECJ) et financer jusqu’à 700 nouveaux emplois pour les jeunes dans le secteur agricole. Ces fonds supplémentaires aideront le secteur agricole à attirer de jeunes Canadiens âgés de 15 à 30 ans dans ses exploitations et établissements pour remédier aux pénuries de personnel causées par la pandémie. Le PECJ vise à offrir aux jeunes, particulièrement aux jeunes confrontés à des obstacles, des emplois en agriculture qui les prépareront à une future carrière.

    Le PECJ versera aux employeurs agricoles l’équivalent d’au plus 50 % des frais rattachés à l’embauche d’un jeune Canadien, jusqu’à concurrence de 14 000 $. Pour l’embauche d’un jeune Autochtone ou d’un jeune confronté à des obstacles, il couvrira 80 % des frais.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Soutien au secteur canadien de la transformation du poisson et des fruits de mer

    Le 25 avril, le Gouvernement du Canada a annoncé une nouvelle aide financière de 62,5 millions de dollars pour le secteur de la transformation du poisson et des fruits de mer. Ce nouveau Fonds canadien pour la stabilisation des produits de la mer aidera les entreprises à faire ce qui suit :

    • accéder à un financement à court terme pour payer les frais d’entretien et d’inventaire,
    • améliorer la capacité de stockage des produits invendus,
    • se conformer aux nouvelles mesures de santé et de sécurité des travailleurs,
    • soutenir les nouvelles technologies de fabrication, d’automatisation visant à améliorer la productivité et la qualité des produits finis de la mer,
    • adapter les produits pour répondre à l’évolution des besoins et aux nouvelles demandes du marché.

    Le Fonds canadien pour la stabilisation des produits de la mer sera administré par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, Développement économique Canada pour les régions du Québec, et Diversification de l’économie de l’Ouest Canada. De plus amples détails sur la façon dont les transformateurs de produits de la mer peuvent demander de l’aide, et le moment où ils peuvent le faire, seront confirmés à une date ultérieure.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Soutien aux étudiants et aux diplômés récent

    Le gouvernement a annoncé des mesures de soutien destinées aux étudiants de niveau postsecondaire et aux nouveaux diplômés. Parmi ces mesures figurent la Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE) et la Bourse canadienne pour le bénévolat étudiant (BCBE) :

    • La PCUE fournirait 1 250 $ par mois aux étudiants admissibles ou 2 000 $ par mois aux étudiants admissibles ayant des personnes à charge ou un handicap. Cette prestation serait disponible du mois de mai jusqu’au mois d’août 2020. Les étudiants peuvent faire leur demande ici.
    • Dans le cadre de la BCBE, ceux qui choisiront d’aider notre pays et leur communauté recevront jusqu’à 5 000 $ pour leurs études à l’automne.

    Le gouvernement du Canada compte également élargir le programme fédéral actuel visant l’emploi, le développement et la jeunesse et mettra en place les mesures suivantes :

    • Doubler les Bourses d’études canadiennes pour tous les étudiants admissibles en 2020-2021, jusqu’à un montant de 6 000 $ pour ceux qui étudient à temps plein et jusqu’à 3 600 $ pour ceux qui étudient à temps partiel. Les bourses destinées aux étudiants ayant des personnes à charge et aux étudiants ayant une incapacité permanente seront également doublées.
    • Élargir l’admissibilité à l’aide financière pour les étudiants en éliminant les contributions attendues des étudiants et des conjoints d’étudiants en 2020-2021. Cela va permettre d’atténuer le fait que beaucoup d’étudiants et de familles auront de la difficulté à épargner pour payer leurs droits de scolarité cette année.
    • Bonifier le Programme de prêts d’études canadiens en augmentant le montant hebdomadaire maximal pouvant être offert aux étudiants en 2020-2021. Ce montant passera de 210 $ à 350 $.
    • Augmenter l’aide actuelle fondée sur les distinctions et destinée aux étudiants des Premières Nations, Inuits et de la Nation métisse qui poursuivent des études postsecondaires en accordant 75,2 millions de dollars de plus en 2020-2021.
    • Prolonger les bourses d’études supérieures en recherche et les bourses postdoctorales du gouvernement fédéral qui arrivent à échéance, et augmenter les subventions fédérales de recherche afin d’appuyer les étudiants et les boursiers de recherche postdoctorale. Le gouvernement va remettre 291,6 millions de dollars aux conseils subventionnaires fédéraux. De plus, le gouvernement compte améliorer les opportunités d’emploi pour les étudiants de troisième cycle et les détenteurs d’une bourse de recherche postdoctorale par l’entremise du Centre national de recherches du Canada.

    La législation d’appui à la promulgation de ces programmes doit encore passer par le Parlement.

    Cliquez ici pour plus d’informations.

    Le gouvernement apporte des changements temporaires au programme Emplois d’Été Canada qui permettra aux employeurs de:

    • Recevoir une subvention salariale accrue, de sorte que les employeurs des secteurs privé et public puissent également recevoir jusqu’à 100 % du salaire horaire minimum provincial ou territorial pour chaque employé.
    • Prolonger la date de fin d’emploi pour le 28 février 2021.
    • Adapter leurs projets et activités professionnelles.
    • Embaucher du personnel à temps partiel.
    • La liste complète des critères d’admissibilité aux EÉC est disponible ici.

    Cliquez ici pour plus d’informations.

  • Soutien pour le personnel de recherche au Canada

    Le Gouvernement du Canada a annoncé un financement de 450 millions de dollars pour aider le milieu de la recherche universitaire du Canada durant la pandémie de COVID-19. L’investissement :

    • Permettra de fournir un soutien salarial aux universités et aux instituts de recherche en santé. Ceux-ci pourront alors garder en poste les membres de leur personnel de recherche dont les travaux sont financés par l’industrie ou des sources philanthropiques et qui n’ont pas accès à certaines des mesures de soutien actuelles du gouvernement pour répondre à la COVID-19, et ce, même si leur travail a été suspendu temporairement. Le gouvernement couvrira jusqu’à 75 % du salaire de chaque employé jusqu’à concurrence de 847 dollars par semaine.
    • Aidera les universités et les instituts de recherche en santé à poursuivre leurs activités essentielles liées à la recherche durant la crise et à reprendre l’ensemble de leurs activités de recherche lorsque les mesures de distanciation physique auront été levées. Cette aide couvrira jusqu’à 75 % des coûts admissibles totaux et appuiera des activités comme l’entreposage sécuritaire de matières dangereuses et la reprise des ensembles de données qui ont été interrompus durant la pandémie.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Soutien aux femmes entrepreneures

    Le 16 mai, le gouvernement du Canada a annoncé un financement supplémentaire de 15 millions de dollars pour la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat (SFE). L’argent ira directement à certaines organisations qui sont actuellement des bénéficiaires du Fonds pour l’écosystème de la SFE pour aider les femmes entrepreneures à traverser la pandémie de la COVID-19.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Programme de Travail partagé

    Le Gouvernement du Canada a amélioré son programme de Travail partagé pour soutenir les employeurs et leurs travailleurs qui connaissent un ralentissement de leurs activités en faisant passer le programme de 38 à 76 semaines et en rationalisant les processus pour améliorer l’accès.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

Accès au capital

  • Programme de crédit aux entreprises (PCE)

    Le gouvernement a instauré le Programme de crédit aux entreprises (PCE) en vue d’aider les entreprises canadiennes à obtenir du financement durant cette période de grande incertitude.

    Le PCE favorisera l’accès au financement des entreprises canadiennes de tous les secteurs et de toutes les régions. Dans le cadre de ce programme, Exportations et développement Canada (EDC) et la Banque de développement du Canada (BDC) fourniront 65 milliards de dollars sous la forme de prêts directs et d’autres types de soutien financier.

    Les entreprises qui souhaitent obtenir de plus amples renseignements sur les programmes du PCE ou qui veulent présenter une demande sont invitées à communiquer avec leur principal prêteur avec lequel ils entretiennent des liens d’affaires pour obtenir des renseignements sur le processus de demande.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Crédit d’urgence pour les grands employeurs (CUGE)

    Qu’est-ce que c’est?

    • Le programme a été annoncé le 11 mai. Le gouvernement en est aux dernières étapes de la création du programme. Des renseignements sur le processus de demande suivront sous peu.
    • Le Crédit d’urgence pour les grands employeurs (CUGE) offrira un financement de transition aux plus grands employeurs du Canada dont les besoins financiers durant la pandémie ne peuvent être comblés par les mécanismes conventionnels. Le CUGE contribuera alors à faire en sorte que ces employeurs puissent poursuivre leurs activités.  L’objectif de cette nouvelle mesure est de protéger les emplois au Canada, d’aider les entreprises canadiennes à composer avec le ralentissement économique en cours et d’éviter, lorsque possible, la faillite d’entreprises qui seraient viables sur le plan économique dans d’autres circonstances.
    • Cette aide ne pourra servir à régler des cas d’insolvabilité ni à restructurer une entreprise. Elle n’est également pas destinée aux entreprises qui ont déjà la capacité de passer à travers cette crise.

    Qui est admissible?

    • Le CUGE sera ouvert aux grandes entreprises à but lucratif, à l’exception de celles du secteur financier, ainsi qu’à certaines entreprises sans but lucratif, comme les aéroports, dont les revenus annuels se chiffrent généralement à 300 millions de dollars ou plus.
    • Afin de se qualifier pour le CUGE, les entreprises admissibles doivent demander un financement de 60 millions de dollars ou plus, mener des opérations importantes ou compter un effectif majeur au Canada. De plus, les entreprises admissibles ne doivent pas participer à des procédures d’insolvabilité actives.
    • Les entreprises qui présenteront une demande devront démontrer ce qu’elles entendent faire pour protéger les emplois et poursuivre leurs investissements. De plus, les bénéficiaires devront s’engager à respecter les conventions collectives et à protéger les régimes de retraite des travailleurs. Le CUGE imposera des limites fermes concernant les dividendes, les rachats d’actions et la rémunération des dirigeants.
    • Au moment de déterminer l’admissibilité au CUGE d’une entreprise, on pourrait évaluer son dossier en matière d’emploi, de fiscalité et d’activité économique au Canada ainsi que sa structure organisationnelle et ses arrangements financiers à l’étranger.
    • Les entreprises reconnues coupables de fraude fiscale n’auront pas accès au programme.
    • Les bénéficiaires devront s’engager à publier annuellement des rapports de divulgation de l’information liée au climat, conformément aux exigences du Groupe de travail sur la divulgation de l’information financière relative aux changements climatiques du Conseil de stabilité financière.
    • Le financement a été conçu pour être versé de manière uniforme à tous les secteurs admissibles.

    Comment présenter une demande?

    • Les demandes sont disponibles dès maintenant auprès de la Corporation de financement d’urgence d’entreprises du Canada, ici.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Programme de soutien de Financement agricole Canada – COVID-19

    Financement agricole Canada (FAC) augmente sa capacité de prêt aux agriculteurs et au secteur agroalimentaire de 5 milliards de dollars. Les mesures comprennent le report des paiements de capital et d’intérêts pour une période maximale de six mois pour les prêts existants ou le report des paiements de capital pour une période maximale de 12 mois; et l’accès à une ligne de crédit additionnelle d’un montant maximal de 500 000 $, garantie par un contrat de sûreté générale ou une hypothèque mobilière universelle (au Québec seulement).

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Aide sectorielle pour le secteur de l’énergie

    Le gouvernement fédéral a annoncé 1,7 milliard de dollars pour le nettoyage des puits de pétrole et de gaz orphelins, ce qui comprend :

    • Jusqu’à 1 milliard de dollars au gouvernement de l’Alberta pour appuyer les travaux de la province pour nettoyer les puits de pétrole et de gaz inactifs partout dans la province.
    • Jusqu’à 400 millions de dollars au gouvernement de la Saskatchewan pour appuyer les travaux de nettoyage des puits de pétrole et de gaz orphelins et inactifs partout dans la province.
    • Jusqu’à 120 millions de dollars au gouvernement de la Colombie-Britannique pour appuyer les travaux de nettoyage des puits de pétrole et de gaz orphelins et inactifs partout dans la province.
    • 200 millions de dollars à l’Alberta Orphan Wells Association (OWA) pour appuyer ses travaux de nettoyage des puits de pétrole et de gaz orphelins et des sites de puits partout en Alberta. Cette association remboursement entièrement cette somme.

    La somme de 750 millions de dollars est aussi affectée à Ressources naturelles Canada sur deux ans, à compter de 2020-2021, afin de créer un nouveau programme de prêts remboursables dans le cadre d’une collaboration avec les sociétés de pétrole et de gaz naturel conventionnels et extracôtiers afin qu’elles réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre. De ce montant, 75 millions de dollars seront affectés à des investissements dans le secteur des activités extracôtières. Une partie des prêts sera convertie en subventions.

    Le gouvernement fédéral continue également de travailler avec EDC et BDC pour offrir des solutions de crédit supplémentaires.

  • Financement supplémentaire par le biais des agences de développement régional, de la recherche industrielle et de Patrimoine Canada

    Pour atteindre les personnes qui pourraient ne pas être en mesure de recevoir du financement par le biais d’autres programmes et prêteurs financiers, le gouvernement fédéral alloue des fonds supplémentaires :

  • Allégement financier offert par les banques canadiennes

    Les banques canadiennes fourniront une aide financière aux entreprises touchées par les conséquences économiques de la COVID19. Dès maintenant, la Banque de Montréal, CIBC, la Banque Nationale du Canada, RBC Banque Royale, Banque Scotia et la Banque TD collaborent avec les particuliers et les propriétaires de petites entreprises, au cas par cas, pour développer des solutions flexibles pour les aider à relever une série de défis financiers, notamment les pertes de revenus, l’interruption des services de garde d’enfants en raison de la fermeture des écoles, ou la maladie suite à une infection à la COVID19.

  • Le taux d’intérêt de la Banque du Canada

    La Banque du Canada réduit à 0,25 % le taux du financement à un jour, soit le taux d’intérêt auquel les principales institutions financières se prêtent des fonds pour une durée d’un jour.

  • Ressources de crédit supplémentaires

Allégement fiscal

  • Paiement d’impôt reporté pour les entreprises

    L’Agence du revenu du Canada (ARC) permet à toutes les entreprises de reporter après le 31 août 2020 le paiement de tout montant d’impôt sur le revenu exigible entre le 18 mars et le 1er septembre 2020. Cette mesure s’applique au solde d’impôt à payer et aux versements. Aucune pénalité ni aucun intérêt ne seront imposés sur ces montants pendant cette période.

  • Déclaration et paiement d’impôt reporté pour les particuliers

    L’ARC reporte la date limite de production des déclarations de revenus au 1er juin 2020 pour les particuliers, et au 1er mai 2020 pour les fiducies dont l’année d’imposition se termine le 31 décembre 2019. L’ARC permettra de reporter après le 31 août 2020 le paiement des montants de l’impôt sur le revenu, sans intérêt ni pénalité.

  • Versements reporté de la TPS/TVH

    L’ARC reporte les versements de la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée (TPS/TVH) jusqu’au 30 juin 2020.

Programmes d’épargne

Nous comprenons l’impact de la COVID-19 sur vos activités quotidiennes et nous nous engageons à vous assurer l’accès au soutien et aux services dont vous avez besoin pour persévérer et vous redresser suite à la COVID-19. Vous trouverez ci-dessous les possibilités d’économies dont vous pouvez profiter pour demeurer productif et en sécurité tout en traversant la pandémie.

  • Competent Boards

    À quoi ressemble une bonne gouvernance d’entreprise pendant et après la COVID-19? Le Programme de certificat de Competent Boards est l’occasion de discuter avec les dirigeants mondiaux sur la façon de surmonter la crise COVID-19 tout en apprenant les ABC des critères ESG. La crise a montré que les dirigeants qui comprennent les critères ESG et dirigent avec intégrité sont plus résilients.

    Dans le but d’assister les personnes qui ont besoin d’aide durant cette période difficile, Competent Boards feront don de 5 % de toutes les ventes du programme de certificat à Médecins sans frontières ou vous permettront de faire don des 5 % économisés à une personne dans le besoin.

    Les membres de la Chambre de commerce du Canada bénéficient d’un rabais de 5 % sur les frais d’inscription.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

    Competent Boards offrent des services de perfectionnement professionnel et de consultation axés sur l’apport de renseignements sur les critères ESG, le climat et la durabilité aux conseils d’administration, aux investisseurs et aux cadres supérieurs du monde entier.

  • BlackBerry

    Le COVID-19 a modifié les flux de travail et les processus opérationnels. Pour aider les entreprises à relever ces nouveaux défis, Blackberry a compilé plusieurs ressources pour aider votre entreprise à naviguer la crise.

    Blackberry Digital Workplace – Équipez votre effectif des ressources dont il a besoin pour être productif sur des appareils gérés ou non gérés, avec une plateforme autonome robuste qui est continuellement protégée contre l’évolution des cyber-menaces.

    Messagerie et appels téléphoniques sécurisés SecuSUITE – Obtenez la messagerie vocale et la messagerie haute sécurité pour les appareils iOS et Android.

    Messagerie et appels téléphoniques sécurisés SecuSUITE – Obtenez la messagerie vocale et la messagerie haute sécurité pour les appareils iOS et Android.

    Blackberry Athoc – Permet à votre organisation de communiquer rapidement avec les parties prenantes et de suivre ce qui compte le plus : la sécurité et le bien-être de votre personnel, de vos amis et de la communauté.

    Blackberry Cylance – Gardez votre organisation prête à affronter les acteurs de menaces grâce à des outils de sécurité basés sur l’IA qui offrent les meilleures capacités de détection, de prévention et d’intervention.

    Travail à domicile en toute sécurité – Donnez à vos employés le pouvoir de travailler à distance, en toute sécurité, à l’aide de leurs propres appareils.

    Afin d’aider la transition des employés vers des routines de travail à domicile en toute sécurité, Blackberry offre actuellement une gamme de solutions de communication sécurisées pour les entreprises – gratuites pour une période de 60 jours. Veuillez vous renseigner à [email protected]

  • TELUS Santé

    Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, TELUS Santé tire parti de toutes les capacités de sa technologie novatrice pour être à l’avant-garde afin d’aider les Canadiens à demeurer en santé et en sécurité.

    La Chambre de commerce du Canada s’est associée à TELUS Santé pour s’assurer que vous êtes en mesure de soutenir vos employés, de prendre soin de leur santé et de permettre à votre entreprise d’être la plus productive pendant et après la pandémie de COVID-19.

    Akira par TELUS Santé offre un accès direct 24 heures sur 7 jours, à des consultations médicales par messagerie texte et vidéo sécurisé. Vous pouvez poser des questions, vous faire soigner, renouveler des ordonnances et obtenir des références.

    À titre d’offre exclusive aux membres de la Chambre de commerce du Canada, lorsque vous vous inscrivez à Akira par TELUS Santé, vous obtiendrez également un service en personne gratuit offert par le Groupe de santé Medisys, qui comprend des évaluations de santé préventives pour vos employés, des programmes de santé au travail et de conditionnement physique sur place.

    Cliquez ici pour plus d’informations.

  • Facebook

    Grâce à son Programme de subventions aux petites entreprises, Facebook offre 100 millions de dollars en subventions en espèces et en crédits publicitaires pour aider les petites entreprises touchées par le COVID-19.
    Jusqu’à 30 000 petites entreprises admissibles dans plus de 30 pays où Facebook fonctionne pourront recevoir la subvention.

    Cliquez ici pour plus d’informations.

    Comme ressource supplémentaire, vous pouvez visiter le Centre de ressources pour entreprises de Facebook.

  • Google

    Google fait don de plus de 800 millions de dollars en subventions publicitaires à l’échelle mondiale pour soutenir les petites et moyennes entreprises, les organismes de santé, le gouvernement et les travailleurs de la santé en première ligne dans cette pandémie mondiale.

    Dans le cadre de cet engagement, Google accorde 340 millions de dollars en crédits publicitaires Google à toutes les petites entreprises, y compris les petites entreprises canadiennes, qui ont un compte actif au cours de cette dernière année. Ces crédits peuvent être utilisés pour les dépenses publicitaires futures, jusqu’à la fin de 2020 sur les plateformes publicitaires de Google. Cliquez ici pour plus d’informations.

    Comme ressource supplémentaire, vous pouvez visiter le site Google pour les petites entreprises.

  • Johnson Assurance

    Johnson Assurance est heureux d’annoncer des mises à jour sur son programme de service à la clientèle en réponse au COVID-19. Pour ceux qui détiennent des polices avec Johnson, vous serez intéressé par les nombreuses mises à jour concernant les paiements de ces dernières et le service de réclamation si vous avez besoin d’aide pendant cette période. Cliquez ici pour plus d’informations.

  • Ario

    En partenariat avec Thinking Capital, Ario partage des données et des renseignements sur les industries et les régions touchées par la COVID-19.

    Vous pouvez accéder aux activités de vente anonymes des vendeurs de partout au Canada et découvrir comment vous pouvez soutenir la communauté des petites entreprises du Canada ici.

  • OMX

    L’OMX aide les entreprises à trouver de nouveaux fournisseurs alors qu’elles réutilisent leurs installations de fabrication pour soutenir les initiatives de la COVID-19. Les fabricants peuvent utiliser la plate-forme OMX pour publier des DP et communiquer avec des fournisseurs qui peuvent soutenir leurs nouveaux produits pour la COVID-19.

    Les membres de la Chambre de commerce du Canada bénéficient d’un rabais de 10 % sur leur abonnement OMX.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Postes Canada

    Pensez plus petit

    Le programme d’aide Pensez plus petit de Postes Canada s’adresse spécifiquement aux entreprises comme la vôtre pour les aider à relancer leurs affaires dans leur quartier, de manière aussi rapide et économique que possible.

    C’est une solution efficace pour annoncer une offre promotionnelle ou simplement rappeler au voisinage que votre entreprise est active. Postes Canada offre des rabais pour appuyer ce programme.

    Apprenez en plus en allant sur la page Pensez plus petit.

  • Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI)

    En date du 1e avril allant jusqu’au 30 septembre 2020, l’ACEI rend son service de cyber-sécurité et l’hameçonnage contre les logiciels malveillants gratuit pour les PME de 100 employés ou moins.

    Les membres de la Chambre de commerce du Canada bénéficient également d’un rabais de 20 % sur leur abonnement annuel à la plateforme de formation en cyber-sécurité de l’ACEI.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Services d’assurance de la Chambre de commerce du Canada

    La COVID-19 a considérablement interrompu les activités commerciales normales et a imposé à beaucoup de fermer leurs portes. Plus que jamais, les entreprises doivent disposer d’un plan complet de continuité des activités en vue de les aider à traverser cette crise.

    Les membres de la Chambre de commerce du Canada peuvent bénéficier de tarifs préférentiels sur une variété de produits d’assurance, y compris l’assurance habitation, l’assurance automobile et l’assurance entreprise.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Esso

    Esso/Mobil travaille avec ses propriétaires et exploitants de stations pour assurer la sécurité de leur personnel et de leurs clients. Les membres de la Chambre de commerce du Canada obtiennent 3,5 cents de rabais par litre dans toutes les stations Esso et Mobil au Canada et aux États-Unis.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Pragmatic

    Pragmatic Conferencing offre actuellement aux clients audio son service de réunion unifié sans frais supplémentaires et offre également ses services gratuitement aux établissements de soins pour personnes âgées. « Unified Meeting » est intégré au service audio de Pragmatic afin que vous puissiez donner des présentations, annoter des documents en direct et rencontrer en personne sur vidéo pour un maximum de 16 participants. Vous pouvez également gérer les appels, y compris la création de salles de réunion, le verrouillage des appels, la possibilité de couper le son des participants et plus. Des tarifs audio réguliers s’appliquent.

    Les membres de la Chambre de commerce du Canada économisent 30 % sur les conférences téléphoniques et les vidéoconférences avec Pragmatic.

    Cliquez ici pour en savoir plus.

  • Rogers – Offre à durée limitée

    Jusqu’au 30 juin 2020, vous pouvez accéder gratuitement à Microsoft Teams pour une période de six mois et obtenir 50 % de rabais sur Rogers Unison pour une période de trois mois. Les conditions générales s’appliquent.

    Cliquez ici pour commencer.

Aide financière supplémentaire

  • L’Allocation canadienne pour enfants

    Les prestataires de l’Allocation canadienne pour enfants recevront 300 $ de plus par enfant dans le cadre du paiement prévu de l’ACE en mai. Les personnes qui reçoivent déjà l’Allocation canadienne pour enfants n’ont pas à présenter une nouvelle demande.

    Pour en savoir plus sur le programme, notamment la démarche d’inscription et les critères d’admissibilité, visitez la page de l’Allocation canadienne pour enfants ou composez le 1 800 387-1193.

  • Fonds de soutien communautaire d’urgence

    Le Gouvernement du Canada a investi 350 millions de dollars pour aider les Canadiens vulnérables par l’entremise d’organismes de bienfaisance et d’organismes sans but lucratif qui offrent des services essentiels aux personnes dans le besoin.

    L’investissement passera par des organisations nationales qui peuvent rapidement faire parvenir les fonds aux organismes locaux qui offrent des services aux populations vulnérables. Les fonds appuieront diverses activités, notamment :

    • augmenter les livraisons à domicile de produits alimentaires et de médicaments par des bénévoles ;
    • fournir des services de transport, comme accompagner ou conduire des personnes âgées ou handicapées à leurs rendez-vous:
    • augmenter les services d’assistance téléphonique qui fournissent de l’information et du soutien ;
    • aider les Canadiens vulnérables à obtenir des prestations gouvernementales ;
    • fournir de la formation, du matériel et d’autres soutiens nécessaires aux bénévoles pour qu’ils continuent à apporter leur précieuse contribution à la lutte contre la COVID-19 ;
    • remplacer les rencontres en personne, individuelles et sociales par des contacts virtuels, par exemple appels téléphoniques, textos, téléconférences ou communications Internet.

    Trouvez de plus amples renseignements sur la façon et le moment de présenter une demande :

  • Crédit pour la TPS

    Quelque 12 millions de familles à revenu faible ou modeste recevront 5,5 milliards de dollars sous forme de paiement spécial ponctuel par l’intermédiaire du crédit pour la taxe sur les produits et services (TPS). Cette mesure représente près de 400 $ en moyenne pour les personnes seules et de près de 600 $ pour les couples.

    Il n’est pas nécessaire de demander ce paiement. Si vous êtes éligible, vous l’obtiendrez automatiquement.

    Cliquez ici pour plus d’informations.

  • Remboursements reportés de prêts étudiants

    Le remboursement des prêts aux étudiants du gouvernement du Canada sera suspendu jusqu’au 30 septembre 2020, sans accumulation d’intérêts. Ces mesures entreront automatiquement en vigueur le 30 mars 2020.

Communautés autochtones

  • Financement pour les petites et moyennes entreprises et institutions financières autochtones

    Le gouvernement fédéral a accordé jusqu’à 306,8 millions de dollars pour aider les petites et moyennes entreprises autochtones et pour soutenir les institutions financières autochtones qui offrent du financement à ces entreprises.

    Le financement permettra des prêts à court terme sans intérêt et des contributions non remboursables par l’entremise des institutions financières autochtones, qui offrent des services de financement et de soutien aux entreprises aux Premières nations, aux Inuits et aux Métis.

    Le programme sera offert par l’entremise d’institutions financières autochtones et administré par l’Association nationale des sociétés autochtones de financement et les sociétés de capitaux métisses en partenariat avec Services aux Autochtones Canada.

    Le financement permettra des prêts sans intérêt ainsi que des contributions non remboursables pour aider les entreprises autochtones incapables d’accéder aux mesures de soutien COVID-19 existantes du gouvernement. Un financement supplémentaire aidera les institutions financières autochtones à couvrir les dépenses de fonctionnement et aidera l’Association nationale des sociétés autochtones de financement à accroître sa capacité opérationnelle.

    Le 21 mai, le gouvernement a annoncé qu’il accordera un financement supplémentaire de 75 millions de dollars aux organisations autochtones qui fournissent des services aux autochtones vivant dans les centres urbains et hors réserve. Ce financement supplémentaire soutiendra davantage de projets communautaires qui répondent aux besoins critiques des populations autochtones pendant cette crise, notamment la sécurité alimentaire, les services de soutien en santé mentale et les équipements d’assainissement et de protection. Il pourrait également répondre à d’autres besoins, comme le soutien aux aînés, le transport et le matériel éducatif pour les enfants et les jeunes autochtones.

  • Ressources supplémentaires

Programmes par région

Ressources supplémentaires

« Nous travaillons en partenariat avec l’industrie et les entreprises du Canada pour pouvoir agir rapidement et ainsi garantir notre accès aux produits et aux services dont nos fournisseurs de soins de santé ont besoin pour aider les Canadiens. Ensemble, nous mobilisons tout le Canada pour limiter la progression du virus. »

Le trés honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada

#BizResilience

Participez à la conversation :