Les nouvelles règles indiqueront comment vos opérations et vos normes de santé et de sécurité doivent être adaptées à la situation actuelle.

Afin de reprendre leurs activités, les entreprises doivent se conformer à tous les codes nationaux, provinciaux ou territoriaux, et locaux émis par nos gouvernements. Cela inclut quelles entreprises sont autorisées à ouvrir et quand, un ensemble de mesures de santé et de sécurité, des normes de distanciation sociale, des limites d’occupation, etc.

Vous trouverez ci-dessous un accès aux règles et règlements en vigueur selon les juridictions fédérales et provinciales ou territoriales.

Veuillez noter :

  • Ce document a été mis à jour à partir de l’information disponible le 15 mai 2020. De nombreux changements peuvent avoir eu lieu depuis cette date. En cas de désaccord entre cette page et un site Web officiel du gouvernement, veuillez respecter la source gouvernementale. Nous travaillons pour fournir des mises à jour régulières sur cette page.
  • Selon la nature de votre entreprise, vous pouvez être soumis à plusieurs réglementations (par exemple, si vous exercez vos activités dans plusieurs provinces).
  • Cette boîte à outils ne comprend pas les codes municipaux, qui peuvent avoir un impact sur vos activités. Veuillez consulter les ressources de votre chambre de commerce locale ou de votre administration municipale pour plus d’information.
  • Fédéral

    Restrictions, exemptions et conseils en matière de voyage

    • La frontière canado-américaine est fermée aux voyages non essentiels jusqu’au 21 juin.
    • Toute personne qui rentre au Canada doit immédiatement se mettre en quarantaine pendant 14 jours. Les seules exceptions sont pour certaines raisons médicales ou liées à la chaîne d’approvisionnement. Pour plus de détails, cliquez ici.
    • Les voyages d’affaires essentiels sont autorisés. Les ressortissants américains qui ne présentent pas de symptômes ne peuvent entrer au Canada que pour des raisons essentielles. Les autres ressortissants étrangers ne peuvent entrer au Canada que s’ils répondent à des exemptions spécifiques. Les règlements et exemptions spécifiques de quarantaine sont en place pour les services médicaux et les services de la chaîne d’approvisionnement.

    Fonction publique

    • Les bureaux physiques sont fermés.
    • Les activités se poursuivent grâce au télétravail.
    • Il faut s’attendre à des retards de traitement, notamment de la part de l’ARC sur les déclarations de revenus de 2019.
    • Des renseignements supplémentaires pour les travailleurs du gouvernement du Canada sont disponibles ici.

    Parcs nationaux

    • Tous les parcs nationaux sont fermés.
    • Certains parcs pourraient être autorisés à rouvrir le 1er
    • Pour plus de détails, cliquez ici.
  • Alberta

    Le plan de relance de l’Alberta adopte une approche progressive en trois étapes pour la réouverture de l’économie.

    Alberta Biz Connect fournit des conseils et un soutien sur le lieu de travail pour aider les entreprises et les organisations à but non lucratif à rouvrir et à reprendre leurs activités en toute sécurité.

    • Les entreprises fournissant des services essentiels sont ouvertes. Pour plus de détails, cliquez ici.
    • À partir du 2 mai, les terrains de golf peuvent ouvrir, mais les chalets et les boutiques du professionnel doivent rester fermés.
    • À partir du 4 mai, l’AHS pourra reprendre certaines chirurgies prévues et non urgentes. Certains dentistes et autres travailleurs de la santé réglementés peuvent également reprendre leurs activités. D’autres services pourront reprendre au fur et à mesure de la progression des trois étapes.
    • À partir du 11 mai, les champs de tir extérieurs pourront ouvrir.
    • À partir du 14 mai, la première étape de réouverture est en place partout en Alberta, avec des limites plus strictes à Calgary et à Brooks.

    Phase 1 de réouverture : certaines entreprises peuvent ouvrir avec des mesures de prévention des infections renforcées :

    • Certains commerces de détail, y compris les magasins de vêtements.
    • Les marchands de produits agricoles.
    • Les salons de coiffure et de barbiers.
    • Les cafés, restaurants, pubs et bars peuvent ouvrir leurs portes au public à 50 % de leur capacité et avec un service aux tables uniquement.
    • Les musées et les galeries d’art.
    • Certains loisirs de plein air supplémentaires.
    • Les cours postsecondaires se poursuivront, mais les méthodes (en ligne, en personne, etc.) dépendront de la restriction toujours en vigueur à chaque phase.

    Les mesures renforcées de prévention des infections requises pour les entreprises concernées par la phase 1 sont disponibles ici.

    Au cours de la phase 2, davantage d’entreprises seront autorisées à ouvrir, mais elles seront toujours tenues de respecter une distanciation physique de deux mètres ainsi que d’autres lignes directrices en matière de santé publique :

    • Bibliothèques.
    • Davantage de chirurgies planifiées, y compris le retard accumulé.
    • Plus de services de soins personnels, notamment les soins esthétiques, le bronzage artificiel, les manucures et les pédicures.
    • Les théâtres, mais avec des restrictions.

    La phase 3 sera déterminée en fonction des indicateurs de santé; certaines mesures de distanciation sociale et d’autres restrictions resteront en place :

    • Réouverture complète de toutes les entreprises et de tous les services.
    • Festivals, concerts et grands événements sportifs, mais avec des restrictions.
    • Boîtes de nuit, centres de conditionnement physique, piscines, centres de loisirs, arénas et conférences industrielles, mais avec des restrictions.
  • Colombie-Britannique

    Le plan de relance de la Colombie-Britannique définit une série de mesures qui seront prises pour retrouver le cours normal des activités dans la province. Au fur et à mesure que les entreprises se préparent à rouvrir, elles devront examiner les nouvelles directives gouvernementales en matière de santé et de sécurité ainsi que d’autres documents de WorkSafeBC.

    • Les entreprises fournissant des services essentiels sont ouvertes. Pour plus de détails, cliquez ici.

    La Colombie-Britannique est actuellement en phase 2 de son plan de relance. À partir du 19 mai, les entreprises pourraient rouvrir avec distanciation. La phase 2 comprendra des éléments comme :

    • De petits rassemblements.
    • La reprise des chirurgies électives et des services de santé réglementés comme la physiothérapie, la dentisterie, les chiropraticiens et le counselling individuel.
    • L’ouverture des parcs provinciaux pour une utilisation quotidienne.
    • L’ouverture d’un plus grand nombre d’entreprises non essentielles conformément aux plans d’exploitation sûrs.
    • Rappel de l’assemblée législative provinciale pour des séances régulières.
    • Depuis le 22 mai, les patios sont autorisés à étendre leur empreinte. Plus d’informations sont disponibles ici.

    La phase 3, qui comprendra la réouverture d’entreprises et de services supplémentaires, est prévue entre juin et septembre, si les taux de transmission restent faibles ou diminuent.

    La phase 4 ne commencera que lorsque la menace de la COVID-19 aura été considérablement réduite grâce à une vaccination de masse, à des traitements largement efficaces, à des preuves d’immunité communautaire ou à l’équivalent.

    La plupart des parcs provinciaux rouvriront à partir du 14 mai pour une utilisation quotidienne seulement.

    Le 1er juin, de nombreuses installations restantes, y compris des terrains de camping, rouvriront.

    Un petit nombre de parcs qui attirent de grandes foules ou dont la réouverture présenterait un risque sanitaire pour les communautés avoisinantes resteront fermés.

  • Manitoba

    Le plan de réouverture du Manitoba comprend actuellement deux phases principales, d’autres phases étant prévues dans le futur. Pour plus de détails, cliquez ici.

    • Les entreprises fournissant des services essentiels sont ouvertes. Pour plus de détails, cliquez ici.

    Depuis le 4 mai, le Manitoba a entamé la phase 1 de son plan de réouverture, qui comprend entre autres des commerces de détail, des terrasses ou des restaurants avec service de comptoir, des salons de coiffure, des terrains de golf et des entreprises de soins de santé. Vous trouverez des renseignements détaillés, notamment sur les entreprises qui peuvent ouvrir et sur les mesures que les employeurs et les employés doivent prendre, en cliquant ici.

    La taille des rassemblements reste fixée à 10 personnes. La plupart des entreprises ne peuvent fonctionner qu’à 50 % de leur capacité afin de respecter la distance sociale.

    Important : Avant de se présenter au travail, les employés doivent se soumettre à la procédure de dépistage de la COVID-19. L’outil est disponible ici. Dans certains cas, comme pour les salons de coiffure, les clients doivent également effectuer un dépistage avant de prendre un rendez-vous.

    La phase 2 du plan de réouverture débutera au plus tôt le 1er juin. Cette phase permettra l’ouverture de plus grands rassemblements publics, d’espaces intérieurs dans les restaurants, d’entreprises de soins personnels, de production de films et de sports pour enfants sans contact. Pour plus de détails sur la phase 2, cliquez ici.

    Des phases supplémentaires pour permettre des rassemblements plus importants et la réouverture d’autres entreprises non essentielles seront envisagées à des intervalles de trois à quatre semaines, après la mise en œuvre des phases précédentes. Pour plus de détails sur les phases futures, cliquez ici.

  • Nouveau-Brunswick

    Le Nouveau-Brunswick met en œuvre un plan flexible en quatre étapes. Pour plus de détails, cliquez ici (PDF). La province est fermée aux voyageurs jusqu’à nouvel ordre.

    • Les entreprises fournissant des services essentiels sont ouvertes. Pour plus de détails, cliquez ici.
    • Depuis le 24 avril, la phase 1 de réouverture est en place, permettant l’ouverture de terrains de golf (sans service de restauration), de marinas et de pêche non commerciale.
    • Depuis le 11 mai, la phase 2 de réouverture est en place, permettant aux magasins, restaurants, terrains de camping, pourvoiries, garderies non réglementées et centres commerciaux d’ouvrir dans certaines limites. Certains bureaux supplémentaires qui n’avaient pas été autorisés à ouvrir pendant la phase 1 peuvent rouvrir. Pour plus de détails, cliquez ici.
    • Depuis le 22 mai, la réouverture de la phase 3 est en place. Les bulles domestiques peuvent se développer, des professionnels de la santé et des entreprises non réglementés peuvent ouvrir (y compris des acupuncteurs et des naturopathes), des entreprises de services personnels peuvent rouvrir (y compris des barbiers, des coiffeurs, des spas, des esthéticiennes, des manucures, des pédicuristes et des tatoueurs). Plus d’informations sont disponibles ici.
    • Le 29 mai: les rassemblements en plein air de 50 personnes avec distance seront autorisés, les services de santé non urgents se développeront, les activités récréatives seront autorisées à se développer (sports à faible contact, gymnases, studios de yoga, studios de danse, patinoires, salles de billard, bowling ruelles). Plus d’informations sont disponibles ici.
    • Également le 29 mai: les travailleurs étrangers temporaires (TET) peuvent entrer au Nouveau-Brunswick sous stricte orientation en matière de santé publique, y compris l’isolement pendant 14 jours avant de commencer à travailler.

    La phase 4 permettra des rassemblements publics plus importants et n’a pas encore de date de mise en œuvre. La réouverture des casinos, des centres de divertissement, des salles de bingo, des arcades, des cinémas, des bars (sans sièges), des grandes salles de spectacle et des grands rassemblements publics sera déterminée une fois que des preuves supplémentaires seront disponibles sur le succès de la province à gérer une résurgence du virus.

  • Terre-Neuve-et-Labrador

    Terre-Neuve-et-Labrador a mis en place un système d’alerte à cinq niveaux. Le niveau d’alerte 5 est le plus restrictif, tandis que le niveau d’alerte 1 est le moins restrictif. Pour plus de détails sur le système d’alerte, cliquez ici.

    Depuis le 11 mai, la province est actuellement au niveau d’alerte 4, c’est-à-dire :

    • Rester à la maison autant que possible, sauf pour se procurer des produits de première nécessité comme les provisions alimentaires et les médicaments.
    • Il est possible d’élargir la bulle des ménages pour y inclure un autre ménage (depuis le 30 avril 2020).
    • Si vous présentez des symptômes de COVID-19, contactez le 811.
    • Les rassemblements lors de funérailles, d’enterrements et de mariages sont limités à un maximum de 10 personnes, tant que la distance physique peut être maintenue.
    • Les visites et les veillées funéraires restent interdites.
    • La pêche récréative et la chasse sont autorisées.
    • Les terrains de golf peuvent ouvrir, mais avec des restrictions.
    • Les parcs municipaux sont ouverts.
    • Il est interdit d’utiliser les équipements de jeux dans les parcs municipaux.
    • Les campings restent fermés.
    • Les salles de conditionnement physique, les studios de yoga, les installations de tennis et de squash, les arénas, les studios de danse et les salles de spectacle restent fermés.
    • Les activités de plein air, y compris la marche, la randonnée ou le vélo, sont encouragées dans la mesure où la distance physique peut être maintenue et où vous n’êtes pas obligé de vous isoler pour quelque raison que ce soit.
    • Réouverture partielle des services de garde d’enfants.
    • Les services professionnels, comme les cabinets comptables, les cabinets d’avocats et les services financiers, peuvent offrir des services en personne. Les politiques de travail à domicile sont encouragées, dans la mesure du possible.
    • Les formations en personne sur la sécurité des travailleurs et du lieu de travail seront autorisées (par exemple, les premiers soins standard, la formation de base en matière de sécurité, la sécurité alimentaire, etc.)
    • Les centres de jardinage peuvent ouvrir pour la vente et le service en personne.
    • Les services d’aménagement paysager et d’entretien des pelouses sont autorisés.
    • Les garderies pour animaux peuvent reprendre leurs activités.
    • Les magasins de détail qui n’offrent pas de services essentiels, les bars et les clubs, les cinémas et les établissements de services de soins personnels restent fermés.
    • Les restaurants restent fermés pour les repas servis sur place.

    Les directives de santé publique qui doivent être suivies à tous les niveaux d’alerte sont disponibles ici.

    La mise en œuvre du niveau d’alerte 3 sera envisagée au plus tôt le 8 juin (28 jours après le début du niveau d’alerte 4).

    Le niveau 3 comprend :

    • Ouverture des magasins de détail, y compris dans les centres commerciaux, mais avec des restrictions.
    • Ouverture autorisée des établissements de services de soins personnels, y compris les salons de coiffure et de tatouage, avec des restrictions.
    • Le toilettage des animaux peut également reprendre.
    • Les restaurants peuvent ouvrir avec un nombre limité de clients.

    Le niveau 2 comprend, avec des restrictions en place :

    • Les salles de conditionnement physique.
    • Les arénas.
    • Les piscines intérieures.
    • Les bars et les divertissements intérieurs, comme les cinémas, mais en occupation réduite.

    Le niveau 1 est la « nouvelle normalité », avec des détails précis à déterminer en fonction de la transmission de la COVID-19 et des traitements disponibles à ce moment.

  • Territoires du Nord-Ouest

    Les Territoires du Nord-Ouest ont publié leur plan de réouverture Une reprise avisée. Il s’agit d’un plan en cinq parties comprenant le confinement, la phase d’assouplissement n° 11, la phase d’assouplissement n  2, la phase d’assouplissement n  3 et la levée de toutes les mesures. Pour plus de détails, cliquez ici.

    • Les entreprises fournissant des services essentiels sont ouvertes. Toutefois, des restrictions des déplacements sont en place. Pour plus de détails, cliquez ici.

    La phase d’assouplissement n° 1 a été mise en œuvre le 15 mai, ce qui signifie :

    • Certaines entreprises et organisations seront autorisées à rouvrir avec des restrictions, notamment en matière de capacité. Par exemple, les services de soins personnels, les musées et les galeries d’art, les dépôts de bouteilles, les salles de conditionnement physique et les centres de remise en forme.
    • Votre ménage peut accueillir jusqu’à cinq autres personnes, avec un maximum de dix personnes au total. Votre cercle d’amis doit être aussi restreint que possible et vous devez garder une distance physique aussi grande que possible.
    • Des types spécifiques de rassemblements de masse seront autorisés, mais avec des restrictions, notamment en matière de capacité. Par exemple, les marchés agricoles, les terrains de camping, les installations de loisirs, les bibliothèques, les terrains de golf, les plages, les rampes de lancement de bateaux, les champs et les terrains de jeux extérieurs.

    Pour en savoir plus.

    La phase d’assouplissement n° 2 est prévue pour la mi-juin à la fin de juin avec des ouvertures d’entreprises supplémentaires, notamment les cinémas et les restaurants avec salle à manger.

    La phase d’assouplissement n° 3 ne comporte actuellement aucun calendrier de mise en œuvre, pas plus que la phase finale de levée de toutes les mesures.

    Les lieux de travail doivent remplir un document sur les précautions et l’évaluation des risques et le conserver pour leurs dossiers; ce document est disponible ici. Utilisez ce document pour déterminer votre niveau de risque d’exposition à la COVID-19. Cet outil vous permet d’identifier les risques à éliminer ou à atténuer et les mesures que vous pouvez prendre pour protéger les travailleurs.

    • Consulter les travailleurs ou le comité mixte de SST pour effectuer l’évaluation des risques.
    • L’évaluation est intégrée à votre plan de santé et de sécurité que vous partagez avec les travailleurs.
    • Réévaluez et mettez à jour l’évaluation à mesure que les circonstances changent ou que de nouveaux dangers sont identifiés.
    • Vous n’avez pas besoin de soumettre les évaluations complétées à la CSTIT.

    Des renseignements supplémentaires sur les précautions à prendre sur le lieu de travail et l’évaluation des risques sont disponibles ici.

  • Nouvelle-Écosse

    La Nouvelle-Écosse n’a pas publié de plan officiel pour la réouverture d’entreprises ou de services. Les rassemblements de cinq personnes ou moins restent autorisés.

    • Les entreprises fournissant des services essentiels sont ouvertes. Pour plus de détails, cliquez ici.
    • Le 1ermai, la Nouvelle-Écosse a publié les premières mesures de réouverture liées aux activités de plein air, comme les parcs. Pour plus de détails, cliquez ici.
  • Nunavut

    Depuis le 24 mars, le Nunavut est soumis à une interdiction de voyager où seuls les résidents et les travailleurs essentiels sont autorisés à entrer sur le territoire. Avant de monter à bord d’un avion à destination du Nunavut, ces personnes doivent être mises en quarantaine pendant 14 jours à Ottawa, Winnipeg, Edmonton ou Yellowknife et recevoir l’autorisation du gouvernement pour revenir. Pour des détails supplémentaires, cliquez ici. Depuis le 22 mai, les voyageurs médicaux de Kitikmeot recevant un traitement à Yellowknife ne sont plus tenus de subir la période d’isolement de 14 jours à leur retour au Nunavut.

    Il n’existe actuellement aucune liste d’entreprises ou de services essentiels au Nunavut.

    Le 14 mai, l’urgence sanitaire du Nunavut a été prolongée jusqu’au 28 mai. Pour plus de détails, cliquez ici.

    Trois conditions doivent être réunies avant que le gouvernement n’assouplisse certaines restrictions :

    • La nécessité d’obtenir une capacité de diagnostic sur le territoire.
    • Une diminution des taux de COVID-19 dans les régions du sud où la plupart des Nunavummiut se rendent.
    • Aucun cas actif de COVID-19.

    Le 1er juin, les parcs territoriaux ouvriront leurs portes pour les activités de plein air. Les bâtiments resteront fermés.

    Des soins médicaux sont disponibles, mais tous les clients doivent appeler leur fournisseur avant de se rendre dans un établissement médical (y compris dentaire). Plus d’informations sont disponibles ici.

  • Ontario

    L’Ontario a prévu une approche par étapes pour la réouverture de la province, mais n’a pas fourni de dates fermes pour toutes les étapes.

    • Les entreprises fournissant des services essentiels sont ouvertes. Pour plus de détails, cliquez ici.
    • Vous trouverez ici les exigences qui s’appliquent à toutes les entreprises de l’Ontario.
    • Un résumé de tous les secteurs touchés par les décrets d’urgence est disponible ici.

    Depuis le 11 mai, les entreprises de certains secteurs peuvent rouvrir, mais elles doivent respecter certaines conditions. Parmi les entreprises qui peuvent rouvrir, on compte :

    • Les magasins de détail ayant une entrée située sur la rue peuvent assurer la collecte et la livraison en bordure de trottoir.
    • Certains commerces de plein air et de jardinage.
    • D’autres projets de construction essentiels.
    • Les lave-autos automatiques et en libre-service.
    • Les concessionnaires automobiles, ouverts uniquement sur rendez-vous.
    • Les terrains de golf peuvent préparer leurs parcours pour la saison à venir, mais ne peuvent pas être ouverts au public.
    • Les marinas peuvent également commencer à préparer la saison de navigation de plaisance en assurant l’entretien des bateaux et autres embarcations et en mettant les bateaux à l’eau, mais elles ne peuvent pas être ouvertes au public.

    À compter du 16 mai, d’autres entreprises sont autorisées à rouvrir. Pour plus de détails, cliquez ici.

    • Des terrains de golf pourront être ouverts, les chalets ne seront ouverts que pour les toilettes et les restaurants ne seront ouverts que pour les plats à emporter.
    • Les marinas, les clubs nautiques et les rampes de mise à l’eau publiques pourront ouvrir à des fins récréatives.
    • Les parcs et terrains de camping privés pourront ouvrir pour permettre la préparation de la saison et l’accès des remorques et des véhicules de loisirs dont les propriétaires ont un contrat pour toute la saison.
    • Les entreprises qui hébergent des animaux, comme les écuries, peuvent permettre aux pensionnaires de visiter, de soigner ou de monter leur animal.
    • Les médias et l’édition peuvent commencer leurs activités.

    À partir du 19 mai, un assouplissement supplémentaire aura lieu :

    • Les magasins qui ne se trouvent pas dans des centres commerciaux pourront rouvrir, mais avec des limites d’éloignement.
    • Les services aux animaux, y compris les services vétérinaires réguliers, le dressage et le toilettage.
    • Les services d’entretien ménager et paysager.
    • Levée des limites de distance sur les lieux de travail dans le secteur de la construction.
    • Ouverture des parcs extérieurs et des installations de loisirs.
  • Île-du-Prince-Édouard

    L’Île-du-Prince-Édouard dispose d’un plan en quatre étapes distinctes, appelé Renouveler l’Î.-P.-É. ensemble. Pour plus de détails, cliquez ici.

    • Les entreprises fournissant des services essentiels sont ouvertes. Pour plus de détails, cliquez ici.

    Depuis le 1er mai, l’Î.-P.-É. est en phase 1 de son plan de réouverture :

    • Les terrains de golf, les terrains d’entraînement et les stands de tir pourront être ouverts.
    • Certains travaux de construction et services extérieurs, notamment l’aménagement paysager et l’entretien des piscines, peuvent commencer.
    • Des marina et des clubs nautiques peuvent ouvrir.
    • Pour plus de détails sur la phase 1, cliquez ici.

    À compter du 15 mai, le camionnage pourrait reprendre à la traversée de Northumberland Ferry et la saison du homard débute.

    En date du 22 mai, la phase 2 est en place et comprend la possibilité de rouvrir d’autres entreprises pour servir le public:

    • Les commerces de détail.
    • Les serres et les pépinières.
    • Les services de construction, d’entretien et de réparation restants.
    • Les services de nettoyage et de restauration.
    • Les services d’extermination et de lutte antiparasitaire.
    • Les laves-auto.
    • Les dépôts de bouteilles.
    • Certains services de soins personnels, notamment les salons de coiffure, les barbiers et le toilettage des animaux de compagnie.
    • Les entreprises ouvertes au public doivent prendre toutes les mesures raisonnables pour minimiser les interactions entre les personnes dans un rayon de deux mètres. Pour plus de détails, cliquez ici.

    La phase 3, qui pourrait débuter le 12 juin, prévoit un nouvel assouplissement des restrictions et permet à un plus grand nombre d’entreprises et de services de reprendre leurs activités. Pour plus de détails, cliquez ici.

    La date de la phase 4 est encore à déterminer. La phase 4 permettra les grands rassemblements, les visites aux membres de la famille dans les foyers de soins de longue durée et les déplacements supplémentaires entre les provinces. Pour plus de détails, cliquez ici.

    Un tableau complet de l’approche par étapes de l’Î.-P.-É., y compris les regroupements personnels, les exigences en matière de dépistage aux frontières et plus encore, est disponible ici.

  • Québec

    Le Québec a lancé un plan de reprise graduelle des activités avec des dates. Le plan global est disponible ici.

    • Les entreprises fournissant des services essentiels sont ouvertes. Pour plus de détails, cliquez ici.

    À compter du 4 mai, les commerces de détail situés à l’extérieur de la région métropolitaine de Montréal pourront ouvrir, à condition que :

    • Les commerces disposent d’une porte donnant sur l’extérieur qui est habituellement utilisée par les clients.
    • L’accès aux commerces par une aire commune intérieure est interdit.

    À compter du 11 mai :

    • Tous les chantiers de construction peuvent rouvrir.
    • Toutes les transactions immobilières peuvent reprendre.
    • Toutes les usines peuvent rouvrir, mais avec un personnel réduit à 50 travailleurs au maximum, plus un nombre maximal d’employés équivalent à 50 % au nombre excédentaire nécessaire.
    • Les installations de recyclage et de dépôt de bouteilles peuvent rouvrir.

    À compter du 24 mai :

    À compter du 25 mai :

    • Les commerces de détail de la région de Montréal ayant des portes d’accès extérieures peuvent rouvrir.
    • Toutes les entreprises manufacturières peuvent reprendre le travail sans aucune restriction quant au volume de personnel. Cependant, tous les employés qui peuvent faire du télétravail doivent continuer à le faire.

    À compter du 1er juin :

    • À l’extérieur de Montréal, des salons, des services esthétiques et des centres commerciaux peuvent ouvrir.

    Le Québec a produit un document de questions-réponses, qui fournit des conseils précis sur les mesures que les employeurs et les employés doivent prendre. Le document complet de questions-réponses est disponible ici.

    Les employeurs doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger la santé des travailleurs et assurer leur sécurité et leur bien-être physique, comme le prévoit l’article 51 de la loi sur la santé et la sécurité au travail.

    Les employeurs doivent mettre en place des mesures pour identifier, surveiller et éliminer les risques biologiques. Par exemple, ils doivent appliquer les mesures d’hygiène nécessaires pour limiter la propagation d’un virus. Ils peuvent également mettre en place des pratiques de travail qui favorisent l’éloignement physique afin de minimiser les risques. Ces pratiques peuvent inclure :

    • Éviter les réunions en personne non essentielles.
    • Utiliser la technologie pour les communications avec et entre les travailleurs.
    • Promouvoir le télétravail.

    Les employeurs peuvent également introduire une politique de présence sur le lieu de travail pour les travailleurs présentant des signes et des symptômes d’infection pendant la pandémie. Les travailleurs doivent être informés des mesures appropriées à prendre s’ils présentent des symptômes.

    Déplacements

    Le gouvernement du Québec a annoncé un plan de réouverture progressive des régions sur plusieurs semaines.

    Depuis le 4 mai, l’accès est permis dans les territoires de :

    • des municipalités régionales de comté d’Antoine-Labelle, d’Argenteuil, des Pays-d’en-Haut et des Laurentides pour la région sociosanitaire des Laurentides;
    • des municipalités régionales de comté d’Autray, de Joliette, de Matawinie et de Montcalm pour la région sociosanitaire de Lanaudière;
    • le territoire des municipalités régionales de comté de Bellechasse, de L’Islet et de Montmagny, pour la région sociosanitaire de Chaudière-Appalaches;
    • la Ville de Rouyn-Noranda pour la région sociosanitaire de l’Abitibi-Témiscamingue.

    Depuis le 11 mai, l’accès est permis dans :

    • la région sociosanitaire de l’Outaouais (sauf pour les passages d’Ottawa à Gatineau);
    • les régions sociosanitaires du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de l’Abitibi-Témiscamingue;
    • l’agglomération de La Tuque pour la région sociosanitaire de la Mauricie et Centre-du-Québec.

    Depuis le 18 mai, les endroits suivants sont accessibles :

    • les régions sociosanitaires du Bas-Saint Laurent et de la Gaspésie — Îles-de-la-Madeleine;
    • le territoire des municipalités régionales de comté de Charlevoix et de Charlevoix-Est, pour la région sociosanitaire de la Capitale-Nationale;

    À partir du 31 mai, l’accès sera permis dans :

    • la région sociosanitaire de la Côte-Nord, sauf pour les MRC de la Minganie et du Golfe-du-Saint-Laurent (Basse-Côte-Nord).

    Un plan de réouverture sera annoncé ultérieurement pour les autres régions.

    Pour plus de renseignements sur les déplacements d’une région à l’autre ou d’une ville à l’autre pendant la pandémie COVID-19, cliquez ici.

  • Saskatchewan

    La Saskatchewan a publié un plan en cinq phases pour la réouverture de la province, notant que les mesures de protection, y compris l’éloignement physique et le renforcement du nettoyage, devraient être maintenues pour les cinq phases.

    • Les entreprises fournissant des services essentiels sont ouvertes. Pour plus de détails, cliquez ici (PDF).
    • Les détails concernant la réouverture et les mesures de sécurité requises pour toutes les entreprises sont disponibles ici (PDF).

    Les dates de début des phases sont soumises à l’évaluation de la transmission et nécessitent le maintien de mesures de sécurité, y compris l’éloignement physique.

    • La phase 1, débutant le 4 mai, comprend l’ouverture de services médicaux précédemment soumis à des restrictions, comme les services de dentisterie et les spas médicaux.
    • La phase 1, débutant le 15 mai, les terrains de golf et les ciné-parcs peuvent rouvrir. Tous les pourvoyeurs peuvent commencer leurs préparatifs. Les pourvoyeurs au sud du NSAD peuvent commencer leurs activités.
    • La phase 2, à partir du 19 mai, comprend l’ouverture des magasins de détail, des centres commerciaux, avec une distanciation sociale appropriée, et de certains services de soins personnels, notamment les salons de coiffure et barbiers et les massothérapeutes.
    • La phase 3, à partir du 8 juin, comprend l’ouverture de restaurants et de services de restauration à 50 % de leur capacité, de salles de conditionnement physique et des services de soins personnels restants, y compris les esthéticiennes et les tatoueurs.
    • La phase 4, dont la date est à déterminer, comprend l’ouverture d’installations récréatives intérieures et extérieures. Cela comprend les casinos, les piscines, les théâtres et les musées. La programmation saisonnière, y compris les camps, est également ouverte au cours de cette phase.

    La phase 5, dont la date est à déterminer, comprend la levée de toutes les restrictions.

  • Yukon

    • À partir du 19 mai, les entreprises pourraient rouvrir avec des mesures de distanciation en place.
    • Les services personnels / de beauté peuvent rouvrir le 27 mai, à condition d’avoir un plan d’opérations sécuritaire.
    • Les restaurants doivent fournir au gouvernement un plan d’exploitation sécuritaire d’ici le 29 mai pour rouvrir.
    • Les plans d’opérations sécuritaires et les informations de soumission sont disponibles ici.

    Le gouvernement du Yukon a également mis à disposition un modèle de plan opérationnel COVID-19 pour les entreprises. Pour plus de détails, cliquez ici.

Cliquez ici pour accédez à la Boîte à outils pour la réouverture de l’économie canadienne.