Chambre de commerce du Canada : cinq actions que le gouvernement fédéral peut prendre immédiatement pour aider les femmes et stimuler la croissance économique

Ottawa, le 17 août 2020 — Plusieurs études ont démontré que les femmes sur le marché du travail, qu’elles soient employées, propriétaires d’entreprise ou entrepreneures, ont été touchées de manière disproportionnée par la pandémie de COVID-19. Le Conseil pour la promotion des femmes en affaires (CPFA) de la Chambre de commerce du Canada veut inverser cette tendance.

« Alors que le Canada commence à planifier sa reprise post-COVID-19, la création généralisée d’emplois et une croissance économique soutenue ne nécessiteront rien de moins que la pleine participation des femmes à la population active. Ce n’est pas un enjeu propre aux femmes, c’est un enjeu économique », a déclaré Penny Wise, présidente de la société 3M Canada et coprésidente du CPFA.

“Tout au long de l’évolution de la pandémie, les femmes ont été au premier plan et souvent les premières victimes de ce bouleversement qui a touché tous les aspects de leur vie, des heures de travail prolongées aux soins de première ligne, en passant par l’enseignement à domicile”, a déclaré Kevin McCreadie, PDG et Chef des investissements d’AGF Management Limited, et Coprésident de CPFA “Nous sommes à un point tournant de notre relance et il faut agir dès maintenant pour éviter les pires scénarios. Un financement qui crée des opportunités importantes et qui favorise une reprise inclusive est notamment nécessaire”. 

Le CPFA de la Chambre de commerce du Canada a été créé pour unifier la voix nationale du monde des affaires et encourager la prise d’actions. À court terme, il concentre ses efforts initiaux sur la réponse à la pandémie de COVID-19 sur trois actions clés : faciliter la mise en place de services de garde d’enfants sûrs, fiables et abordables, soutenir l’entrepreneuriat féminin et soutenir les pivots d’emploi pour les femmes.

Le CPFA demande au gouvernement fédéral de mettre en œuvre immédiatement les cinq recommandations suivantes pour soutenir les femmes, favoriser une reprise inclusive et assurer une croissance économique soutenue :

1. Un retour à l’école en toute sécurité essentiel pour permettre aux femmes de retourner au travail. Le CPFA demande au gouvernement de s’appuyer sur l’initiative de « relance sécuritaire » de juillet 2020 et de travailler avec les provinces et les territoires pour s’assurer que des politiques sécuritaires sont en place pour permettre un retour à l’école à temps plein en septembre 2020. Ce plan doit tenir compte de l’expérience internationale et des meilleures pratiques à ce jour.

2. L’amélioration des possibilités en matière de garde d’enfants est indispensable pour maximiser la participation des femmes au marché du travail. Le CPFA demande instamment au gouvernement fédéral d’augmenter puis d’élargir le mandat du Groupe d’experts dur l’Apprentissage et la garde des jeunes enfants. Dans le cadre de cette amélioration, le gouvernement doit :

  • ajouter des représentants des parents et du monde des affaires au groupe d’experts afin d’assurer que toutes les parties prenantes pertinentes sont représentées à la table, prennent des décisions éclairées et formulent des recommandations éclairées;
  • élargir le mandat du groupe d’experts pour y inclure l’élaboration de recommandations concernant des incitations fiscales destinées aux parents ou tuteurs et aux prestataires de services de garde d’enfants. Cela pourrait nécessiter la transformation du groupe d’experts en un secrétariat national d’ici la fin de l’année civile, avec des recommandations à suivre peu après.

3. L’admissibilité à la Subvention salariale d’urgence du Canada doit être élargie afin d’y inclure l’embauche de personnes pour s’occuper des enfants à domicile, ce qui permettra aux propriétaires d’entreprise de reprendre le travail.

4. Des données sur le financement fédéral et les programmes fédéraux destinés aux entreprises doivent être recueillies et analysées, à l’instar de ce qu’a fait Statistique Canada pour les particuliers. Ces données doivent inclure des mesures précises concernant les entreprises appartenant à des femmes et les entrepreneures ainsi que leurs ratios de demandes, les taux de demandes approuvées et les moments auxquels des fonds ont été reçus. Aussi, ces données doivent être utilisées pour orienter des améliorations du financement et des programmes tout en allant de l’avant.

5. Des fonds de relance doivent être affectés au perfectionnement et au recyclage professionnel des femmes. Il s’agit d’une action importante et novatrice à prendre sur un horizon plus long : il est essentiel de la mettre en branle dès maintenant.

Le CPFA est une pierre angulaire de l’initiative Diversité et inclusion dans le milieu du travail de la Chambre de commerce du Canada. Elle a été établie pour faire entendre la voix et les perspectives des femmes dans les politiques nationales, pour orienter les initiatives de la Chambre de commerce du Canada afin de faire avancer le programme pour l’égalité des sexes et pour stimuler des actions significatives dans le traitement des problèmes et des obstacles identifiés.

Le CPFA continuera d’étudier des recommandations que le gouvernement fédéral peut mettre en œuvre pour soutenir les femmes pendant la période de reprise, tout en examinant les meilleures pratiques et des orientations à l’intention du monde des affaires.

Vous trouverez la liste des membres du Conseil pour la promotion des femmes en affaires et de son groupe de travail ici.

À propos de la Chambre de commerce du Canada — parce que les affaires sont importantes

La Chambre de commerce du Canada contribue au développement des entreprises qui soutiennent nos familles, nos communautés et notre pays. Nous y parvenons en influençant les politiques gouvernementales, en fournissant des services commerciaux essentiels et en mettant les entreprises en contact avec de l’information qu’elles peuvent utiliser, avec des possibilités de croissance et avec un réseau de chambres locales, d’entreprises, de décideurs et d’homologues de tout le pays, dans tous les secteurs de l’économie et à tous les ordres de gouvernement, ainsi qu’à l’échelle internationale. Nous apportons un soutien sans faille aux entreprises et au rôle vital qu’elles jouent dans l’édification et le maintien de notre grand pays.

-30-

Pour davantage de renseignements, veuillez communiquer avec : Phil Taylor
[email protected]