Selon la Chambre de commerce du Canada, les améliorations à la SSUC aideront les Canadiens à retourner au travail

(OTTAWA) – 17 juillet 2020 – L’Économiste en chef et Vice-président des politiques de la Chambre de commerce du Canada, Trevin Stratton, a fait la déclaration suivante concernant les améliorations au programme de subventions salariales d’urgence du Canada annoncées aujourd’hui:

“L’élargissement des critères d’éligibilité pour perte de revenus et de l’échéancier pour la subvention salariale est la première étape vers la reprise économique alors que les entreprises redémarrent. Les changements annoncés aujourd’hui contribueront à remettre les Canadiens au travail’’

Il est crucial de maintenir le lien entre les employés et les employeurs pour la réouverture de notre économie, et la SSUC a été un outil essentiel pour y parvenir. Les entreprises de tout le Canada seront soulagées de savoir que le gouvernement répartira la subvention de la SSUC au prorata lorsque la perte de revenus sera inférieure à 30 %, afin qu’elles puissent faire revenir au travail un plus grand nombre d’employés, de même qu’il accordera une subvention pouvant atteindre 95 % aux entreprises dont les difficultés sont encore plus graves.

À mesure que les entreprises rouvriront, leurs revenus augmenteront lentement, mais elles auront toujours besoin de soutien pour poursuivre sur cette lancée. La prochaine étape vers la reprise sera la suppression progressive des subventions qui créent des distorsions sur le marché du travail. Certes, de nombreux Canadiens auront encore besoin d’aide et la réforme du système d’assurance-emploi pour y inclure une forte composante de requalification et d’amélioration des compétences devrait apporter ce soutien.

Dans une perspective d’avenir, nos membres souhaitent également une adoption rapide du projet de loi C-17 afin de permettre une plus grande flexibilité aux entreprises (dont beaucoup sont à but non lucratif) qui font appel à des tiers fournisseurs de services de paie pour se qualifier, ainsi qu’aux entreprises ayant fait l’acquisition d’autres entreprises plus tôt en 2020, et dont les revenus consolidés ont augmenté en conséquence au cours des mois précédant la crise COVID-19.

Le projet de loi C-17 assouplirait également temporairement certains délais réglementaires et légaux qu’il est difficile ou impossible de respecter en raison de la crise de COVID-19.”

Pour obtenir des renseignements sur la feuille de route en 51 points de la Chambre de commerce du Canada vers la reprise, cliquez ici.

À propos de la Chambre de commerce du Canada – Parce que les affaires comptent

La Chambre de commerce du Canada aide à bâtir des entreprises qui soutiennent nos familles, nos collectivités et notre pays. Nous le faisons en influençant la politique gouvernementale, en fournissant des services commerciaux essentiels et en connectant les entreprises aux informations qu’elles peuvent utiliser, aux opportunités de croissance et à un réseau de chambres locales, d’entreprises, de décideurs et de pairs de partout au pays, dans tous les secteurs de l’économie et à tous les niveaux de gouvernement, ainsi qu’à l’international. Nous soutenons sans réserve les entreprises et le rôle vital qu’elles jouent dans la construction et le maintien de notre grande nation. 

-30- 

Pour plus d’information veuillez contacter :

Chambre de commerce du Canada

Phil Taylor à [email protected]