Lettre conjointe : la relance en cours de nos restaurants et de notre industrie de la restauration au Canada

Le Très Honorable Justin Trudeau
Premier ministre du Canada 

L’honorable Scott Moe 
Président du Conseil de la Fédération 

Bill Karsten 
Président de la Fédération canadienne des municipalités 

Le 20 juillet 2020

RE : LA RELANCE EN COURS DE NOS RESTAURANTS ET DE
NOTRE INDUSTRIE DE LA RESTAURATION AU CANADA 

Chers Premier ministre et dirigeants municipaux : 

Nos restaurants sont la pierre angulaire de communautés de toutes tailles partout au Canada. Ce sont des lieux de rencontre pour les affaires et le plaisir ; c’est là que nous célébrons et c’est là aussi que nous nous réunissons pour pleurer une perte. Le restaurant local est l’endroit où beaucoup d’entre nous ont travaillé pour la première fois à temps partiel, sont allés à un premier rendez-vous, ou sont passés voir un ami. Les Canadiens sont très attachés à “leur” pub local, ou à “leur” établissement de restauration à emporter.  

Avant la pandémie, l’impact économique de nos restaurants sur les Canadiens était profondément ressenti. L’industrie créait directement un emploi sur 15 (1,2 million de Canadiens), servait 22 millions de repas par jour aux Canadiens, exploitait près de 100 000 établissements, versait 30 milliards de dollars de salaires et d’avantages sociaux aux Canadiens et contribuait à hauteur de 31 milliards de dollars par an au PIB du Canada. 

Lorsque la COVID-19 a frappé, nos restaurants ont été parmi les premiers et les plus durement touchés. En dépit de leurs propres pertes, dont 800 000 emplois perdus, le secteur de la restauration a pris les devants pour répondre aux besoins de leurs communautés et de leurs clients, et a continué à resserrer les liens entre les Canadiens par des moyens nouveaux et innovants. Mais malgré ses meilleures intentions et ses meilleurs efforts, le secteur de la restauration sera parmi les derniers à reprendre ses activités normales, et ce, sur une échelle de temps s’étendant au moins sur les 12 à 18 prochains mois.  

Alors que notre pays s’engageait dans le confinement inévitable, les gouvernements de toutes tailles et de tous types ont travaillé ensemble pour aider les Canadiens à traverser la crise. De nombreuses entreprises s’efforcent maintenant de rouvrir et de se rétablir. Toutefois, la situation est différente dans le secteur de la restauration. 

Les établissements de restauration fonctionnent déjà avec des marges réduites lorsque les tables sont pleines compte tenu des coûts fixes élevés, du caractère saisonnier, de la grande liquidité nécessaire et du fait qu’ils travaillent avec un stock de denrées périssables. La réalité actuelle, avec la COVID-19 parmi nous pour un avenir prévisible, est que les exigences de sécurité nécessaires limitent à la fois les recettes tout en augmentant les coûts. La poursuite de l’exploitation de la majorité de nos restaurants est, au mieux, incertaine et les programmes gouvernementaux, tels qu’ils sont actuellement conçus, ne sont pas adaptés à la durée fort probable de la nouvelle normalité dans ce secteur. 

Dans tout le pays, à tous les niveaux de gouvernement, des mesures urgentes doivent être déployées pour garantir que nos restaurants puissent continuer à être là pour nous. 

Voici quelques-uns de ces éléments : 

Fédéral

  • Mettre en œuvre les améliorations proposées à la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) et continuer de créer des incitatifs pour que les canadiens retournent au travail.
  • Éliminer l’augmentation annuelle automatique de la taxe d’accise fédérale sur la bière, le vin et les spiritueux.
  • Commencer à encourager les Canadiens à reprendre les activités pré-COVIDES tout en respectant les mesures de sécurité, telles que les masques.

Programme conjoint fédéral-provincial-territorial

  • Étendre le programme du AUCLC
  • Supprimer le plafond d’éligibilité des revenus des sociétés mères (la suppression de ce plafond permettrait aux franchisés de ne pas tomber entre les mailles du filet)
  • Explorer un moyen d’augmenter substantiellement l’adhésion au programme.

Provinces/Territoires

  • Mettre en œuvre et encadrer un moratoire sur les expulsions commerciales.
  • Étendre la concession de licences d’alcool, ou apporter des modifications permanentes liées à la COVID aux licences existantes, afin de permettre à un plus grand nombre de restaurants de proposer des ventes d’alcool (y compris à emporter).

Municipalité

  • Réduction ou report des taxes foncières, des frais de patio, des frais de services publics et d’autres frais, le cas échéant.
  • Allégement des charges réglementaires, qui aident l’industrie sans avoir d’incidence sur les budgets publics.

On ne saurait trop insister sur l’urgence d’une action. En effet, si aucune mesure n’est prise rapidement, des entreprises fermeront et les communautés seront particulièrement touchées, car une perte d’entreprise signifie une perte d’emplois tout au long de la chaîne d’approvisionnement des services de restauration. Les retards risquent de rendre la situation rapidement intenable de façon permanente. 

 Ces mesures, si prises ensemble, seraient bénéfiques pour tous en créant les conditions nécessaires au retour au travail d’un plus grand nombre de Canadiens et en évitant la faillite d’un secteur clé au cours de l’année à venir.  

Tout comme nos restaurants ont toujours été là pour les Canadiens dans les moments importants de notre vie, nous devons maintenant être là pour eux. 

Je vous prie d’agréer l’expression de mes sentiments distingués,

Hon. Perrin Beatty, P.C., O.C.
Président et Chef de la direction
Chambre de Commerce du Canada

Luke Harford
Chef des affaires gouvernementales, Canada
Molson Coors

David B. Lefebvre
Vice-président, Affaires fédéral et Québec
Restaurants Canada

Ken Kobly
Président et Chef de la direction
Alberta Chambers of Commerce

Sheri Somerville
Chef de la direction
Chambre de commerce de l’Atlantique

Val Litwin
Président et Chef de la direction
BC Chamber of Commerce

Renée Comeau
Directeur exécutif
NWT Chamber of Commerce

Rocco Rossi
Président et Chef de la direction
Ontario Chamber of Commerce

Steve McLellan
Chef de la direction
Saskatchewan Chamber of Commerce

Todd Letts
Chef de la direction
Brampton Board of Trade

Dr. Sandip Lalli
Président et Chef de la direction
Calgary Chamber of Commerce

Gerard Adams
Chef de la direction (par intérim)
Greater Charlottetown Area Chamber of Commerce

Janet M. Riopel
Président et Chef de la direction
Edmonton Chamber of Commerce

Patrick Sullivan
Président et Chef de la direction
Halifax Chamber of Commerce

Krista Ross
Chef de la direction
Fredericton Chamber of Commerce

Michel Leblanc
Président et Chef de la direction
Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Sueling Ching
Président et Chef de la direction
Ottawa Board of Trade

AnnMarie Boudreau
Chef de la direction
St. John’s Board of Trade

Jan De Silva
President & CEO
Toronto Region Board of Trade

Loren Remillard
Président et Chef de la direction
The Winnipeg Chamber of Commerce

Bridgitte Anderson
Président et Chef de la direction
Greater Vancouver Board of Trade