La Chambre de commerce du Canada demande que les entreprises saisonnières aient accès aux programmes de support

(OTTAWA) – 26 mai 2020 – Le conseiller en politiques de la Chambre de commerce du Canada, Jarred Cohen, a publié la déclaration suivante concernant la nécessité d’une aide gouvernementale supplémentaire dans les efforts de rétablissement dans le secteur des voyages, du tourisme et de l’hôtellerie: 

 « En tant que l’un des premiers secteurs à supporter les impacts économiques de COVID-19, le secteur des voyages, du tourisme et de l’hôtellerie sera par conséquent l’un des derniers à se remettre complètement alors que les consommateurs font face à de nouvelles réalités dans un scénario post-COVID. 

Qu’il s’agisse d’hôtels, de restaurants, d’aéroports ou de compagnies aériennes, il est de plus en plus clair que ces entreprises ont besoin de plus de soutien aux entreprises, telles que le Crédit d’urgence pour les grands employeurs (CUGE), la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) et l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC). Dans certains cas, cependant, les entreprises ne sont pas admissibles en raison de leur caractère saisonnier. Ils et la Chambre du Canada demandent au gouvernement fédéral d’adapter ces programmes pour combler cette lacune critique. 

L’Enquête canadienne sur la situation des entreprises a révélé que 42% des entreprises des secteurs de l’hébergement et de la restauration, comparativement à 26% de toutes les entreprises, déclarent des baisses de revenus de plus de 50%. Un peu plus d’un quart des entreprises de ces secteurs ne peuvent pas maintenir des opérations complètes ou même partielles alors que des mesures de distanciation sociale sont en place, contre une moyenne nationale de 17,5%. Les statistiques offrent un aperçu sur la position très précaire dans laquelle se trouvent les entreprises de ces secteurs et démontrent que le gouvernement fédéral devrait agir rapidement pour fournir un soutien. 

Le gouvernement fédéral a pris des mesures pour aider les entreprises dont les activités sont principalement saisonnières sous la forme d’un fonds de secours régional d’un milliard de dollars. Ce financement aidera dans une certaine mesure, mais inévitablement, les entreprises du secteur des voyages, du tourisme et de l’hôtellerie auront besoin d’un soutien plus ciblé. 

Outre les contraintes de liquidité à court terme, la réouverture de ces secteurs économiques exigera la confiance des consommateurs et la confiance dans le système. Les consommateurs devront avoir confiance que les entreprises prennent toutes les précautions et mesures nécessaires pour aider à atténuer la propagation de COVID-19, que ce soit par une désinfection appropriée des installations ou par la mise en œuvre de lignes directrices en matière de distanciation sociale. La confiance prend du temps et le temps manque dans le secteur des voyages, du tourisme et de l’hôtellerie. » 

À propos de la Chambre de commerce du Canada — Parce que les affaires sont importantes

La Chambre de commerce du Canada contribue au développement des entreprises qui soutiennent nos familles, nos communautés et notre pays. Nous y parvenons en influençant la politique gouvernementale, en fournissant des services commerciaux essentiels et en mettant les entreprises en contact avec de l’information qu’elles peuvent utiliser, avec des possibilités de croissance et avec un réseau de chambres locales, d’entreprises, de décideurs et d’homologues de tout le pays, dans tous les secteurs de l’économie et à tous les niveaux de gouvernement, ainsi qu’au niveau international. Nous apportons un soutien sans faille aux entreprises et au rôle vital qu’elles jouent dans l’édification et le maintien de notre grand pays.

– 30 –

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Philippe Taylor à [email protected]