Le Fonds d’aide aux petites entreprises : nos motivations

Harrison Ruess est le conseiller en affaires publiques de la Chambre de commerce du Canada.

Les petites entreprises canadiennes, et tous ceux qui sont derrière ces entreprises, ont été en première ligne dans la lutte contre la COVID-19. De la création de nouveaux modèles commerciaux (pratiquement du jour au lendemain!) à la mise en œuvre de mesures de santé et de sécurité sans précédent, en passant par la réorganisation des chaînes de production pour la fabrication de fournitures essentielles, l’innovation et la résilience dont elles font preuve sont remarquables.

En fait, selon les données de notre Enquête canadienne sur la situation des entreprises, nos PME ont fait preuve d’un dynamisme exceptionnel tout au long de la crise en expérimentant avec le travail à domicile, 55,5 % d’entre elles déclarant l’avoir fait contre 45,5 % de l’ensemble des entreprises. Cela témoigne de l’esprit d’initiative qui anime tant de PME.

Nous savons aussi que les temps sont durs pour beaucoup d’entreprises en ce moment. Selon la même enquête, 50 % de PME de plus que la moyenne nationale ont déclaré ne pas avoir assez de liquidités pour maintenir leurs activités plus de 60 jours sans revenus. Dans le même ordre d’idées, près du double des PME ont déclaré avoir subi une baisse de 20 % de leurs revenus.

La Chambre de commerce du Canada, en partenariat avec le gouvernement du Canada, a créé le Réseau de résilience des entreprises canadiennes pour aider les entreprises à traverser la crise et à se maintenir à flot. Pour ce faire, nous avons utilisé de nombreuses méthodes : nous avons défendu les intérêts des entreprises auprès des gouvernements, relayé l’information essentielle sur les mesures de soutien à nos membres, partagé les pratiques exemplaires au sein de notre réseau (qui compte aujourd’hui plus de 570 membres actifs au sein du RREC), créé des guides et des boîtes à outils, etc.

ujourd’hui, grâce à la générosité de Salesforce (NYSE:CRM), nous avons également la possibilité d’apporter un répit financier direct aux entreprises. Du 1er au 12 juin, les entreprises canadiennes pourront demander à recevoir l’une des 62 subventions, d’une valeur de 10 000 dollars chacune, du Fonds d’aide aux petites entreprises du Réseau de résilience des entreprises canadiennes. Les récipiendaires seront annoncés et les fonds seront distribués à la fin juin et au début juillet.

Les propriétaires de petites entreprises se dévouent corps et âme à leurs projets, et ces subventions nous permettront de leur redonner un peu, afin qu’i’s puissent continuer à subvenir aux besoins de leurs familles, de leurs équipes et de leurs communautés.

Voilà ce qui nous motive à prendre cette initiative. Nous sommes tous dans le même bateau, et en travaillant ensemble pour naviguer dans la crise, nous pourrons tous réussir, ensemble.

Vous trouverez des renseignements complets sur le Fonds d’aide aux petites entreprises ici.

– Harrison Ruess