Jarred Cohen: Le transport public, moteur de la reprise économique

Jarred Cohen est Conseiller en politique publique à la Chambre de commerce du Canada. 

Alors que la conversation nationale se dirige vers le thème de la reprise post-pandémique, tous les ordres de gouvernement doivent travailler ensemble pour maintenir les services essentiels en place pour faciliter la transition. Alors que nos économies rouvriront, des millions de Canadiens compteront une fois de plus sur le transport public pour se rendre au travail. 

Les systèmes de transport public traversent actuellement une crise financière. La fréquentation a diminué de 90%; les revenus se tarissent à travers le pays et des licenciements significatifs ont lieu. En conséquence, les systèmes de transport public ont dû couper le service et annuler les itinéraires. 

Pour respecter les exigences de distanciation physique et de désinfection, les services de transport public limitent également considérablement l’occupation des véhicules. Les autobus de cinquante pieds n’acceptent que dix passagers à la fois et sont également mis hors service pour subir des protocoles de nettoyage stricts. Il en résulte des temps d’attente plus longs pour les Canadiens et des niveaux de service considérablement réduits. 

Les décideurs provinciaux et fédéraux travaillent fort pour s’assurer que ceux qui ont perdu leur revenu ont accès au financement d’urgence pour les besoins de base, tout en élaborant simultanément un plan pour ramener notre économie à la vie. Cependant, nous ne pouvons pas reconstruire notre économie sans reconnaître que le transport public est essentiel à la reprise économique. 

Le transport public contribue à la compétitivité économique du Canada à différentes échelles, à partir des impacts macroéconomiques des investissements dans les infrastructures jusqu’aux avantages communautaires d’une mobilité améliorée. Les systèmes de transport public génèrent des emplois dans tous les domaines de l’économie. Le milieu des affaires du Canada est également un important producteur et exportateur d’équipement de transport, de sorte qu’une forte proportion des investissements dans le transport demeure au Canada et crée des emplois dérivés dans le secteur manufacturier et les industries connexes. 

De solides réseaux de transit sont essentiels à la reprise économique suite à la pandémie COVID-19. Peut-être pas dans un avenir immédiat, mais bientôt, des millions de travailleurs et d’étudiants compteront une fois de plus sur le transport public pour se rendre à leur destination. Des systèmes de transit pleinement opérationnels doivent les attendre. 

– Jarred Cohen