Les résultats d’un sondage de la Chambre de commerce du Canada et de Statistique Canada montrent que les entreprises font face à des défis en matière de commerce international et d’investissement

(OTTAWA, ON) – Le 7 mai 2020 – Aujourd’hui, le Directeur principal de la politique internationale de la Chambre de commerce du Canada, Mark Agnew, a fait la déclaration suivante au sujet des nouvelles données qui ont fait surface dans la récente Enquête canadienne sur la situation des entreprises :

« L’ECSE est la première enquête à grande échelle visant à mesurer les répercussions de la COVID-19 sur les exportateurs canadiens. Une première lecture des chiffres de première ligne suggère que les entreprises canadiennes ayant des chaînes d’approvisionnement nationales et mondiales subissent des pressions importantes.

Plusieurs données spécifiques démontrent les effets de la pandémie sur les entreprises engagées dans le commerce international, notamment :

  • Perturbation : Seulement 16,8 % de toutes les entreprises et 14,5 % des exportateurs n’ont signalé aucune perturbation chez les fournisseurs. Toutefois, le taux d’absence de perturbation chute à 6,4 % pour les entreprises qui approvisionnent les exportateurs et à 6,5 % pour les importateurs.
  • Transport des marchandises : Le transport des marchandises à l’intérieur du Canada vers les exportateurs ou l’importation de marchandises au pays s’est avéré plus compliqué que pour les entreprises qui exportent directement. 41 % de toutes les entreprises canadiennes n’ont signalé aucun problème de transport de marchandises et 30 % des exportateurs n’ont signalé aucun problème. Le taux de ceux qui n’ont signalé aucun problème tombe à 16,2 % pour les entreprises qui approvisionnent les exportateurs et à 19,9 % pour les importateurs.
  • Demande : Bien que la baisse de la demande ait touché toutes les entreprises, elle a eu des répercussions différentes sur celles engagées dans le commerce international. 28,9 % des importateurs, 24,5 % des entreprises qui investissent à l’extérieur du Canada et 23 % des exportateurs ont abandonné un produit. Par contre, seulement 19,8 % des entreprises ont abandonné un produit si elles approvisionnent un exportateur canadien.
  • Investissement : 21,3 % des entreprises canadiennes qui investissent à l’étranger ont déclaré avoir reporté leurs fusions et acquisitions, comparativement à la moyenne nationale de 5,9 %. De plus, les entreprises qui investissent à l’étranger sont beaucoup plus susceptibles de réduire leurs activités de R-D, 24,2 % ayant déclaré un recul par rapport à la moyenne nationale de 6,9 %.

Impact sur les déplacements ou l’envoi de marchandises en raison de la perturbation des chaînes d’approvisionnement. (Chambre de commerce du Canada)

L’évaluation par les entreprises des impacts à court terme de la COVID-19 sur leurs activités internationales par rapport aux tendances durables n’en est qu’a son début. Toutefois, les difficultés auxquelles les entreprises sont confrontées en ce qui concerne l’approvisionnement en biens au pays, le retrait des activités pour ceux qui ont des investissements à l’étranger et les perturbations de la chaîne d’approvisionnement mondiale à mesure que les économies s’arrêtent suggèrent que certaines entreprises envisagent peut-être le rapatriement de la production.

Les perturbations auxquelles sont confrontées les entreprises qui approvisionnent un exportateur sont également un symptôme des problèmes dont la Chambre de commerce du Canada a eu vent de la part d’entreprises préoccupées par les restrictions interprovinciales maintenant amplifiées par la COVID-19. Surmonter ces obstacles sera essentiel pour que le Canada devienne une plaque tournante fiable de la chaîne d’approvisionnement dans une économie mondiale radicalement nouvelle. »

Pour en savoir plus sur les données recueillies par l’ECSE, cliquez ici.

-30-

À propos de la Chambre de commerce du Canada — Parce que les affaires sont importantes

La Chambre de commerce du Canada contribue au développement des entreprises qui soutiennent nos familles, nos communautés et notre pays. Nous y parvenons en influençant la politique gouvernementale, en fournissant des services commerciaux essentiels et en mettant les entreprises en contact avec de l’information qu’elles peuvent utiliser, avec des possibilités de croissance et avec un réseau de chambres locales, d’entreprises, de décideurs et d’homologues de tout le pays, dans tous les secteurs de l’économie et à tous les niveaux de gouvernement, ainsi qu’au niveau international. Nous apportons un soutien sans faille aux entreprises et au rôle vital qu’elles jouent dans l’édification et le maintien de notre grand pays.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Alita Fabiano
Agente de communications externes
[email protected]
613.716.8039