Une enquête de la Chambre de commerce du Canada et de Statistique Canada montre l’impact de COVID-19 sur les propriétaires d’entreprises diverses

(OTTAWA) – 6 mai 2020 – La directrice des stratégies en matière d’effectifs et croissance inclusive de la Chambre de commerce du Canada, Leah Nord, a diffusé aujourd’hui la déclaration suivante concernant les nouvelles données de la récente Enquête canadienne sur la situation des entreprises :

« L’ECSE est la seule enquête à grande échelle à saisir les impacts de la COVID-19 sur les entreprises appartenant à divers segments de la population, notamment les femmes, les peuples autochtones, les minorités visibles, les immigrants et les personnes handicapées.

Les chiffres les plus importants suggèrent que la COVID-19 a eu un impact plus sévère sur les entreprises diverses :

  • 71,14 % des entreprises appartenant à des groupes issus de la diversité ont connu une forte baisse de la demande par rapport à la moyenne nationale (64,8 %)
  • 34,74 % des entreprises appartenant à des groupes issus de la diversité ont connu une 50 % diminuera de leurs revenus par rapport à la moyenne nationale (26,2 %)
  • 51,06 % des entreprises appartenant à des groupes issus de la diversité ont déclaré qu’elles ne pouvaient rester ouvertes plus de 60 jours sans source de revenus, par rapport à la moyenne nationale (42,2 %)
  • 48,92 % des entreprises appartenant à des groupes issus de la diversité ont déclaré qu’elles ne pouvaient pas rester ouvertes plus de 3 mois en raison de la distanciation sociale par rapport à la moyenne nationale (39,7 %)

Toutefois, si elles parviennent à surmonter la crise, les données indiquent qu’elles s’attendent toutes à pouvoir rebondir dans les mêmes délais et de la même manière que les autres entreprises du pays.

Par ailleurs, plusieurs données témoignent de l’innovation et de l’ingéniosité de ces entreprises :

  • Les entreprises appartenant à des autochtones et à des minorités visibles ont testé ou utilisé la RD à un taux plus élevé (11,1 % et 8,6 %) que la moyenne nationale (5,7 %)
  • 17 % des entreprises appartenant à des personnes handicapées ont testé ou utilisé le commerce électronique pendant la crise, par rapport à la moyenne nationale (11,6 %)
  • Les entreprises appartenant à des femmes ont augmenté leurs investissements dans la formation et l’éducation à un taux plus élevé (16,2 %) que la moyenne nationale (11,3 %)

Les entreprises appartenant à des autochtones et à des minorités visibles ont testé ou utilisé la RD à un taux plus élevé (11,1 % et 8,6 %) que la moyenne nationale (5,7 %). (Chambre de commerce du Canada)

Les résultats de l’enquête sont les premiers à démontrer comment divers segments de propriétaires d’entreprises vivent la crise COVID-19, ainsi que leur capacité d’adaptation aux nouvelles conditions économiques. Ces résultats seront utiles aux décideurs politiques et aux chefs d’entreprise pour contribuer à une reprise inclusive. »

À propos de la Chambre de commerce du Canada — Parce que les affaires sont importantes

La Chambre de commerce du Canada contribue au développement des entreprises qui soutiennent nos familles, nos communautés et notre pays. Nous y parvenons en influençant la politique gouvernementale, en fournissant des services commerciaux essentiels et en mettant les entreprises en contact avec de l’information qu’elles peuvent utiliser, avec des possibilités de croissance et avec un réseau de chambres locales, d’entreprises, de décideurs et d’homologues de tout le pays, dans tous les secteurs de l’économie et à tous les niveaux de gouvernement, ainsi qu’au niveau international. Nous apportons un soutien sans faille aux entreprises et au rôle vital qu’elles jouent dans l’édification et le maintien de notre grand pays.

-30-

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Phil Taylor
[email protected]