L’élargissement du CUEC et les mesures positives du programme de location commercial, mais de nombreuses PME ne peuvent toujours pas en bénéficier, selon la Chambre de commerce du Canada

(OTTAWA, ON) – 16 avril 2020 –  La Chambre de commerce du Canada a publié la déclaration suivante concernant les mises à jour du programme de CUEC et les nouvelles dispositions pour le loyer commercial : 

« Aujourd’hui, le premier ministre a élargi l’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) aux entreprises dont la masse salariale peut atteindre 20 000 $ et 1,5 million de dollars.

L’assouplissement du critère d’admissibilité à la masse salariale est une mesure positive qui aidera un plus grand nombre de petites et moyennes entreprises. Toutefois, nous continuons de préconiser que le gouvernement envisage de supprimer les critères relatifs à la masse salariale du programme afin de s’assurer que toute entreprise qui a besoin d’un financement provisoire puisse avoir accès à cette aide dont elle a désespérément besoin.  

De plus, nous demeurons préoccupés par le fait de définir la masse salariale comme celle fournie par T4 exclut de nombreux entrepreneurs de l’admissibilité. Beaucoup de propriétaires de petites entreprises se paient eux-mêmes par des dividendes (T5) et n’ont que des entrepreneurs comme employés. Le gouvernement devrait élargir la définition de la paie pour tenir compte de la façon dont les différents types d’entreprises la calculent.  

De nombreuses entreprises qui répondent aux critères énoncés dans le programme se voient refuser du financement. Nous exhortons le gouvernement à travailler en étroite collaboration avec les institutions financières du Canada pour veiller à ce que toutes les entreprises reçoivent le financement dont elles ont besoin. Plus tôt au cours de la crise, le gouvernement a élargi la liste des institutions financières admissibles au CUEC pour y inclure les coopératives de crédit. Nous encourageons le gouvernement à étendre cela aux autres institutions financières, sur lesquelles comptent de nombreuses PME.  

Le premier ministre a également annoncé la création de l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial afin d’aider les entreprises à payer leur loyer pour les mois d’avril, de mai et de juin. Le loyer constitue l’un des coûts fixes les plus importants pour les entreprises, et leur capacité de payer est un facteur important pour demeurer en activité et garder les Canadiens au travail. Nous nous réjouissons de cette nouvelle et nous avons hâte d’apprendre les détails du programme. Nous sommes heureux que le gouvernement accorde une aide directe aux propriétaires canadiens.

Comme dans le cas de tous les programmes d’urgence, la mise des fonds dans les mains des entreprises demeure la principale mesure du succès. Chaque jour de retard entraîne davantage de pertes d’emplois et de fermetures permanentes d’entreprises. Nous devons agir rapidement pour aider nos entreprises. » 

 -30-

À propos de la Chambre de commerce du Canada — Parce que les affaires sont importantes

La Chambre de commerce du Canada contribue au développement des entreprises qui soutiennent nos familles, nos communautés et notre pays. Nous y parvenons en influençant la politique gouvernementale, en fournissant des services commerciaux essentiels et en mettant les entreprises en contact avec de l’information qu’elles peuvent utiliser, avec des possibilités de croissance et avec un réseau de chambres locales, d’entreprises, de décideurs et d’homologues de tout le pays, dans tous les secteurs de l’économie et à tous les niveaux de gouvernement, ainsi qu’au niveau international. Nous apportons un soutien sans faille aux entreprises et au rôle vital qu’elles jouent dans l’édification et le maintien de notre grand pays.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Phil Taylor
[email protected]